Violences à  Médina Wandifa : Des nervis s’invitent à  la conférence de presse de Guy Marius Sagna

Par , publié le .

Actualité

Des éléments supposés appartenir au camp du maire Malang Seyni Faty ont attaqué à  coups de pierres ceux du mouvement Frapp/France dégage et ceux de vision citoyenne en conférence de presse dans une salle d’un hôtel de la place.
Il y a eu plusieurs blessés dont un dans un état grave, informe Bakary Faty, coordonnateur du collectif pour la défense des intérêts de Médina Wandifa, commune située dans le département de Bounkiling dans la région de Sédhiou.
Bakary Faty et compagnie tenaient ce point de presse pour apporter un démenti formel aux accusations du maire qui les tenait pour responsables des conséquences des émeutes du 5 mars dernier à  l’issue desquelles la mairie et d’autres édifices étaient incendiés.
Saisissant l’occasion, Guy Marius Sagna parle de  » voyous et de nervis à  la solde du maire de Médina Wandifa, le délinquant foncier Seny Malang Faty  » venus attaquer leur conférence de presse près d’un cantonnement de l’armée. 
Et d’avertir :  » Nous tiendrons le président Macky Sall pour responsable de toute tragédie qui aura lieu aujourd’hui et les jours à  venir à  Médina Wandifa. Mais également de tout ce qui arrivera aux membres du FRAPP et de Vision Citoyenne dans le cadre de la tournée que j’effectue en Casamance actuellement « .

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut