Violences en Afrique du Sud: le gouvernement annonce un dernier bilan de 337 morts

Par , publié le .

Actualité

Depuis l’arrestation de l’ex-président Jacob Zuma, le 8 juillet, des émeutes ont lieu en Afrique du Sud, qui ont fait 337 morts (79 à  Johannesburg, et 258 dans le KwaZulu-Natal), selon un bilan officiel diffusé ce jeudi 22 juillet. Cela fait 61 morts de plus par rapport à  la veille. «La police sud-africaine a révisé le nombre total de décès», a souligné la ministre Khumbudzo Ntshavheni, qui attribue en partie cette augmentation à  des personnes étant décédées des suites de leurs blessures.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut