Violences faites aux femmes : La SYSC réclame 5% du budget national pour l'élimination des VBG et le suivi des victimes

Face aux chiffres inquiétants faisant état de la récurrence des violences basées sur le genre au Sénégal, les organisations de la société civile s'érigent en bouclier pour barrer la route aux multiples agressions sous toutes ses formes sur les femmes et les filles. C'est dans ce contexte que la Synergie des organisations de la société civile pour l'élimination des VBG (Sysc) en collaboration avec Onu/Femmes ont organisé un forum sur l'éradication des VBG en banlieue dakaroise. Ces cruautés exercées sur la gente féminine vont crescendo si l'on en croit la coordinatrice nationale de la Sysc. « De 2018 maintenant, 668 VBG ont été enregistrées », se désole Penda Seck Diouf, selon laquelle, il s'agit pour la plupart de violences sur mineurs, d'inceste, d'attouchements sexuels, d'attentats la pudeur. À ce titre, Mme Diouf a plaidé l'allocation de 5% du budget national pour éliminer les VBG et la prise en charge des victimes répertoriées.

Nous vous recommandons

Actualité

Macky Sall : "Si j'étais atteint du coronavirus"

Senenews