Visite technique arrivée à expiration : Une bonne nouvelle pour les usagers de la route
C'est sans doute une bonne nouvelle pour les conducteurs de véhicules dont les visites techniques sont arrivées à expiration. L'Etat va leur accorder une nouvelle dérogation pour éviter les tracasseries policières récurrentes ces derniers jours.

En effet, le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Omar Youm, avait signé, le 10 avril dernier, une dérogation prorogeant la validité des visites techniques jusqu'à la fin de la fin de l'épidémie de coronavirus. Suite à quoi il avait annoncé la reprise, à partir du 02 juin, des activités d'immatriculation, de mutation, de contrôle technique de véhicules automobiles, d'enrôlement pour le permis de conduire ainsi que toutes les autres opérations habituelles des services de transport routier. Depuis lors, plusieurs conducteurs disent faire l'objet de tracasseries policières pour défaut de visite technique pour certains, du fait des délais trop longs, vu le rush suscité par la reprise des visites au centre de contrôle technique.

Intervenu sur Rfm ce matin, le directeur des Transports routiers, Cheikh Oumar Guèye, a rassuré les usagers de la route. Il a annoncé que les conducteurs dont les visites sont arrivées à expiration entre avril et mai, vont pouvoir circuler jusqu'en octobre, et jusqu'en septembre pour les arrivées à expiration en juin. Le document, en attente de signature, est sur la table du ministère de tutelle, annonce-t-il. Il pourrait être disponible dans les prochaines heures.

Nous vous recommandons