VOL A MAINS ARMEES A THIAROYE-SUR-MER : Les braqueurs trahis par leur véhicule tombé en panne

Par , publié le .

Actualité

 

Quatre agresseurs armés ont attaqué et pris la recette journalière d’un propriétaire de plusieurs points multiservices. L’enquête a permis d’arrêter l’un des bandits. Les trois autres sont activement recherchés.  

 

Ce 20 janvier, aux environs de 20 h, M. L. Diassé venait de finir de faire le tour de tous ses points multiservices de la banlieue dakaroise, lorsqu’il a croisé non loin de chez lui, quatre bandits qui lui ont pris le montant total de sa recette journalière estimée à  6 millions et 6 téléphones, en présence de sa femme et de sa fille.

En effet, les agresseurs, surgis de nulle part, se sont mis à  tirer des coups de feu en l’air et à  crier »˜’C’est la police ! ».

Après avoir dépouillé le sieur Diassé, ils ont voulu repartir à  bord du 4X4 par lequel ils étaient arrivés. Mais la voiture a refusé de démarrer. Alors que les voisins commençaient à  venir prêter main-forte à  un des leurs, les malfrats ont pris la décision de s’enfuir à  pied et de laisser le véhicule sur place.

M. L. Diassé a alors porté plainte auprès de la brigade de recherches. Les gendarmes ont suivi la trace du véhicule et rapidement identifié la propriétaire. K. N. Ndiaye a été auditionnée. La dame a soutenu, devant les hommes de l’adjudant Adama Niang, le commandant de la gendarmerie de Faidherbe, avoir loué le véhicule à  Y. Camara qui est son voisin et ami de son frère M. Ndiaye. Ce dernier a été entendu à  son tour. Il a soutenu qu’il a loué le 4X4 à  un certain H. Diallo. Les enquêteurs ont fini par le localiser non loin du lieu o๠le braquage a été orchestré. Seulement, ils n’ont pas pu mettre la main sur H. Diallo qui a pris la poudre d’escampette.

Par contre, les gendarmes ont arrêté un autre membre de la bande, du nom de D. G. Manga, trouvé sur les lieux.

Manga a laissé entendre, lors de son audition, que le jour du braquage, avec les membres de son gang, ils sont allés agresser des personnes, mais que les choses se sont mal passées. Ils ont été obligés de tirer en l’air, avant d’abandonner le véhicule sur place pour se sauver. Sur ce, il a confié qu’I. Niang alias »˜’Ideu », le chef, leur avait conseillé de se sauver en Gambie et d’éteindre leurs téléphones. Le jour de son arrestation, poursuit-il, le chef du gang les avait conviés dans une école pour peaufiner des stratégies pour disparaitre. Malheureusement, lui a été alpagué.

A la fin de cette procédure, confient nos sources, sur les quatre membres du gang, seul Manga a été interpellé. Il a été déféré, hier, au parquet de Pikine pour les faits d’association de malfaiteurs, vol en temps de nuit avec usage d’armes et moyen de locomotion. Le reste de la bande, à  savoir I. Niang, A. Diallo et H. Diallo, est activement recherché.

CHEIKH THIAM

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut