Volcan aux Canaries : Les nuages chargés en dioxyde de soufre sont-ils dangereux pour la santé ?

Par , publié le .

Actualité

C’est sur l’île espagnole de La Palma dans l’archipel des Canaries, que l’éruption du volcan Cumbre Vieja s’est déclenché. Suite à  cet épisode, faut-il craindre le nuage de gaz irritant qui remonte vers la France et notamment l’Occitanie ?

Hier, le phénomène explosif s’est intensifié, 1000 personnes supplémentaires ont été évacuées. Entré en éruption dimanche dernier sur l’île de La Palma, le volcan bouleverse le quotidien de la population locale. Jeudi, l’éruption du volcan Cumbre Vieja a provoqué un important nuage qui est remonté par le sud de la France.

Sur Franceinfo, la spécialiste de la qualité de l’air à  l’Ineris (Institut national de l’environnement industriel et des risques), Augustin Colette, a tenté de rassurer : «En général, les volcans émettent des cendres et du dioxyde de soufre. Ici, c’est le dioxyde de soufre qui nous préoccupe le plus. D’après nos modélisations, qui reposent notamment sur l’analyse d’images satellite, le nuage est assez chargé en gaz. Notre système de prévisions nous permet d’évaluer la quantité de soufre et de voir o๠il va se disperser. Les émanations sont surtout présentent en altitude, à  5 kilomètres de la surface environ. La qualité de l’air se mesure en analysant la concentration atmosphérique à  la surface, et on ne s’attend pas à  dépasser les seuils réglementaires. On restera sur des niveaux largement inférieurs«.

Si entre 6.000 et 11.500 tonnes de dioxyde de soufre sont recrachées quotidiennement dans l’atmosphère, il n’y a pas de réels dangers puisque le soufre dégagé par le volcan arrivera dilué et son passage est estimé à  environ 10km d’altitude.

Le directeur du Laboratoire de chimie de l’environnement (LCE) de Marseille, Henri Wortham, a complété sur la page du Huffingtonpost : «Ce sont des quantités limitées de SO2. Cet acide sulfurique est irritant pour les poumons, ça peut favoriser le déclenchement d’une crise d’asthme chez quelqu’un de sensible à  ces phénomènes. Mais ça ne va pas déclencher un afflux de personnes à  l’hôpital«.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)