VOLS A MAIN ARMEE : Le gang qui écumait Ziguinchor mis hors d'état de nuire

La bande de malfrats qui écumait la ville de Ziguinchor depuis des lustres, a été mise hors d'état de nuire, dimanche dernier, par les hommes du commissaire Lamarana Diallo du commissariat central de la capitale sud du pays.

Les populations deZiguinchor peuvent pousser un ouf de soulagement. La bande de malfrats qui les empêchait de dormir du sommeil du juste est désormais hors d'état de nuire. Elle a été alpaguée, avant-hier dimanche, par les hommes du commissaire Lamarana Diallo du commissariat central de Ziguinchor.

Il faut cependant souligner qu'elle a donné du fil retordre aux limiers. Composée de 6 anciens militaires et d'un ex-rebelle, la bande a été en cavale pendant un bon moment. Elle a réussi, plusieurs reprises, déjouer les pièges tendus par des éléments de la police centrale. Cette fois-ci, elle a été perdue par le téléphone d'un d'entre ses membres qui a été arrêté au village d'Etomé, situé sur l'axe Ziguinchor - Oussouye, une dizaine de kilomètres de la capitale Sud. Les six autres malfrats ont tous été appréhendés au quartier Lyndiane, la périphérie de Ziguinchor, en possession d'armes.

Cette bande, qui défrayait la chronique dans la capitale méridionale du pays,avait, ces jours derniers, fini d'installer la psychose au sein des populations, du fait de ses agissements. Elle a, son actif, plusieurs cambriolages et autres agressions.

Elle ciblait principalement les boutiques et les stations d'essence, entre autres lieux de commerce. Récemment, elle a réussi dérober 2 millions de francs Cfa dans un cambriolage d'une station d'essence.

Tous originaires de la région de Ziguinchor, les sept malfrats sont présentement gardés vue au commissariat central de Ziguinchor, en attendant leur déferrement au parquet.

HUBERT SAGNA (ZIGUINCHOR)

Nous vous recommandons