Ziguinchor : Ailes politiques, Femmes du bois sacré et Osc en conclave

Par , publié le .

Actualité

Une vingtaine de représentants des différentes ailes politiques du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (Mfdc), les femmes des bois sacré de Bignona, de Ziguinchor et d’Oussouye ainsi les organisations de la société civile se sont réunies hier lundi à  la Maison de la Paix de Ziguinchor.

L’objectif de cette rencontre initiée par la Coordination sous-régionale des organisations de la Société civile en Casamance (Coscpac) était de mutualiser les forces vives qui s’activent pour la paix en Casamance autour de l’adoption d’un plan d’action harmonisé. Le vÅ“u secret est d’aller à  la table de négociations avec l’Etat avec les mêmes points de vue.

Les différents échanges ont permis, selon Henry Ndecky de la Coscpac, de lever les difficultés liées à  la conciliation, de partager les expériences, de consolider les acquis et d’inviter les partenaires nationaux et internationaux à  des actions et interventions concertées avec les acteurs.

Les partenaires, la Fondation Friedrich Ebert et Ajws, se sont fortement réjouis de la démarche inclusive adoptée par la Coscpac pour réunir d’abord les forces combattantes avant toute forme de négociation.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut