Ziguinchor: La voix et le leadership des femmes contre la pandémie à  coronavirus

Par , publié le .

Actualité

L’association SYAFD/ EPC And Defar Sunu Gox a mis en place un dispositif de riposte contre la pandémie à  Coronavirus piloté par les femmes de Ziguinchor. Ce dispositif consiste à  mobiliser les communautés locales et à  les accompagner pour leur pleine participation à  la lutte contre la crise sanitaire qui secoue le pays depuis plus d’un an.

Pour réussir ce pari, un paquet d’activités d’informations, de communication et de sensibilisation est mis en Å“uvre pour convaincre les nombreux citoyens qui, faute d’informations, doutent encore de la maladie qui tue en silence.

Il y a eu d’abord l’organisation de journées de prise de contact avec les autorités administratives et locales des trois départements de la région de Ziguinchor pour promouvoir la collaboration entre l’association SYAFD/ EPC And Defar Sunu Gox / Ziguinchor et les autorités administratives et politiques.

Ensuite il s’en est suivi  des sessions d’orientation sur l’épidémie et la gestion des alertes en faveur de 300 acteurs communautaires grâce à  la plateforme d’apprentissage libre (Alphaomédia). L’objectif était de partager les informations et les conditions de prise en charge des femmes et des filles qui subissent les impacts de la pandémie.

Puis, il y a une dotation en kits et matériels d’hygiène en faveur des femmes leaders, des acteurs communautaires et des relais de santé pour les sorties de sensibilisation et des visites à  domicile. Le but visé par cette dotation était d’améliorer la protection sanitaire et les conditions matérielles d’intervention des acteurs engagés dans les activités de sensibilisation et de lutte contre la pandémie de COVID-19.

L’avant-dernière activité financée par la voix et leadership des femmes (VLF) en faveur de l’association Syafd tourne autour des visites à  domicile chez les délégués des quartiers, chefs des villages et les ménages signalés pauvres. L’idée était de promouvoir la stratégie de proximité pour la sensibilisation et l’information des communautés jusqu’au niveau le plus bas.

Enfin, pour couronner leurs activités, l’association a organisé des caravanes dans les zones frontalières et a initié des émissions radiophoniques pour une meilleure sensibilisation des ménages.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut