Burkina Faso: Massacres populations civiles - Ils sont même pas garçons, ces terroristes !

Afn360 Le 2020-01-22  Source

Encore un massacre de masse en l'espace d'un mois. Après Arbinda le 24 décembre 2019, où les terroristes ont froidement assassiné 35 personnes dont 31 femmes, ce sont les villages d'Alamou et de Nagraogo, respectivement situés 7 et 15 kilomètres de Barsalogho, qui ont été le théâtre d'une véritable boucherie : en effet, alors...

Nous vous recommandons