Ile Maurice:Blanchiment d'argent et financement du terrorisme - l'immobilier sous haute surveillance

Afn360 Le 2018-09-14  Source

Par Ashna Nuckcheddy

Débuté il y a deux ans, le gouvernement redémarre le National Risk Assessment comme l'exigent les organisations internationales comme la Banque mondiale et l'Eastern and Southern African Anti-Money Laundering Group. L'un des premiers secteurs concernés : l'immobilier. Cette évaluation, chapeautée par le ministère des Services financiers et de la bonne gouvernance sur les Money Laundering and Terrorism Financing Risks, est menée avec l'assistance technique de la Banque mondiale.

Afin de mieux réglementer et mettre de l'ordre dans ce secteur soupçonné d'accueillir des fonds douteux du trafic de drogue ou d'autres crimes organisés, tous les acteurs mauriciens et étrangers opérant dans le secteur,...



Nous vous recommandons