Libye: non signataire de l'accord,

Afn360 Il y'a 1 semaine  Source

Le refus par le maréchal Khalifa Haftar de signer lundi l'accord de cessez-le-feu proposé par Ankara et Moscou illustre la complexité du conflit en Libye, et notamment les pressions extérieures qui s'exercent sur ses protagonistes, estiment des experts.

Le chef du gouvernement reconnu par l'ONU (GNA), Fayez al-Sarraj, et l'homme fort de l'est, Khalifa Haftar, dont les troupes s'opposent depuis plus de neuf mois aux portes de Tripoli (ouest), ne se sont pas rencontrés lundi lors de pourparlers Moscou mais ont négocié un accord de cessez-le-feu via les responsables russes et turcs.

Ankara soutient M. Sarraj, y compris militairement, tandis que Moscou, malgré ses dénégations, est...

Nous vous recommandons