Aya nakamura se confie : «On m'a demandé de me blanchir la peau»

Aya Danioko alias Aya Nakamura est une chanteuse de RnB, originaire de Seine-Saint-Denis. En 2017, elle sort son premier album intitulé «Journal intime», puis en 2018 «Nakamura». Dans une interview accordée Christelle Oyiri du journal Fader, elle évoque ses débuts et sa peur de se produire en public, entre autres.

«Je galérais pour trouver un boulot. Je chantais tout le temps, même mes s'urs et mes amis en avaient marre de mon cul et me disait d'aller au studio pour enregistrer mes propres sons. Je n'avais aucune idée de comment on enregistrait un son, mais grâce quelques amis j'ai trouvé un studio et un ingénieur pour m?aider. J'écrivais mes sons la maison, prenais le RER vers le 77, ce qui est l'opposé de chez moi, mais je m?en foutais!», a-t-elle déclaré.

Dans cette galère, la chanteuse a pu se surpasser pour intégrer l'industrie musicale mais celle-ci a également se réalités. « Je ne veux pas me plaindre, mais je ne vais pas mentir non plus, ça a été très dur pour moi d'arriver où j'en suis et c'est dur d'être une femme noire dans cette industrie. Les gens me demandaient de blanchir ma peau ou de porter du fond de teint clair pour essayer de plaire plus de monde, mais cela ne m?a pas stoppé. Je ne veux pas être une victime », a révélé Aya Nakamura dans les colonnes de Fader.
Cheikh KANE / SENEGAL7

→ Lire l'article au complet sur Senegal7



Nous vous recommandons