Fatou Ba couche avec les deux amis, ils ont écopé de 2 ans assortis du sursis

Fatou Ba couche avec les deux amis, ils ont écopé de 2 ans assortis du sursis

Buzzsenegal Il y'a 3 semaines  Source

Dans cette affaire de proxénétisme et de défaut de carnet sanitaire concernant la demoiselle Fatoumata Ba ainsi que les deux amis Pape Souleymane Guèye et Yelli Coulibaly, on ne sait vraiment pas qui dit la vérité. Une rocambolesque histoire de jambes en l'air ayant mal tourné, qui s'est déroulée la Médina, le 17 juin dernier, et qui a été jugée hier devant la barre des flagrants délits de Dakar. Il a résulté de l'enquête que le jour des faits, vers 21h, Fatoumata Ba, 23 ans, avait rendu une visite Pape Souleymane Guèye dans sa chambre la Médina. Ce faisant, ils ont eu coucher ensemble. Après, Fatoumata a proposé Pape Souleymane Guèye de la laisser passer la nuit dans sa chambre, ce qu'il a accepté sans problème. Sur la demande de la fille, il est allé lui chercher de quoi manger pour le dîner. En route, Pape Souleymane Guèye a rencontré sur l'avenue Blaise Diagne son ami Yelli Coulibaly. Pape Souleymane Guèye a informé son pote de la visite de Fatoumata Ba dans sa chambre. Yelli Coulibaly a donc très rapidement rappliqué sur les lieux pour rencontrer la fille.

La fille couche avec les deux amis

Mais curieusement, une fois sur place, il a proposé Fatoumata Ba une partie de jambes en l'air rétribuée. Ce qu'elle a accepté avant de lui réclamer le montant de 4000 F pour un coup. Le marché conclu, Yelli Coulibaly lui a donné un billet de 5000 F et ils sont passés l'acte sexuel. Ayant pris goût la chose, Yelli Coulibaly a voulu remettre ça. Mais Fatoumata Ba lui a dit niet parce qu'elle était épuisée, tout en refusant de rendre Yelli Coulibaly les 1000 F de sa monnaie.
Ce que Yelli Coulibaly ne voulait pas entendre. En effet, il tenait coûte que coûte que la fille lui remette la monnaie. Une dispute a alors éclaté entre eux et il a violemment cogné la tête de la fille contre le mur. C'est ainsi que Pape Souleymane Guèye est tombé sur la bagarre. Et au lieu de chercher régler le problème qui oppose son ami la fille, il a voulu en tirer profit. Et ce dessein, Pape Souleymane Guèye a réclamé une commission de 1000 F son ami Yelli Coulibaly, pour avoir entretenu des rapports sexuels dans sa propre chambre. Yelli Coulibaly refuse de s'exécuter et engagera une bagarre avec Pape Souleymane Guèye.

Pape Souleymane Guèye réclame 1000f son ami Yelli Coulibaly pour le prix de la passe dans la chambre

Quand ils ont été séparés, Pape Souleymane Guèye et Fatoumata Ba se sont rendus la police pour déposer plainte contre Yelli Coulibaly. Arrêté, Coulibaly a tout déballé lors de son face face avec les enquêteurs. Ainsi, Pape Souleymane Guèye et Yelli Coulibaly seront coffrés et respectivement inculpés pour proxénétisme et violences et voies de fait. Quant Fatoumata Ba, elle a été inculpée pour défaut de carnet sanitaire. Ces deux derniers nommés ont bénéficié d'une liberté provisoire contrairement Pape Souleymane Guèye.
Face au juge des flagrants délits de Dakar hier, Pape Souleymane Guèye a catégoriquement nié les faits de proxénétisme qui lui sont imputés. A l'en croire, il n'a fait qu'informer son ami Yelli Coulibaly de la présence de Fatoumata Ba dans sa chambre. «Je l'ai juste informé, mais ce n'était pas pour qu'il aille la voir et coucher avec elle. C'est mon insu qu'il est parti sa rencontre. C'est une affaire de 1000 F qui l'oppose Fatoumata Ba. Je ne lui ai jamais réclamé 1000 F pour avoir eu une conjonction sexuelle avec elle dans ma chambre», a confié le mis en cause.
Mais son ami Yelli Coulibaly l'a enfoncé, avant de demander pour lui la clémence du tribunal. «C'est dans la chambre de Pape Souleymane Guèye que j'ai eu entretenir des rapports sexuels avec Fatoumata Ba, moyennant 4000 F. C'est après cela que Pape Souleymane Guèye m'a demandé de lui payer 1000 F», a raconté le prévenu, en l'absence de Fatoumata Ba. Le procureur, convaincu de la culpabilité de Yelli Coulibaly et Fatoumata Ba, a requis 2 ans de prison assortis du sursis contre eux. S'agissant de Pape Souleymane Guèye, il a requis 1 mois de prison ferme en sus d'une amende de 250.000 F qu'il doit payer. Au final, le tribunal a suivi le procureur dans ses réquisitions et les a condamnés ces peines.

Fatou D. DIONE

Nous vous recommandons