«Filles faciles»: Cinq suspects arrêtés

Cinq suspects ont été arrêtés, hier mardi, 27 novembre, pour chantage, dans le cadre de l'enquête sur la fameuse liste appelée «Dash Plan» diffusée sur WhatsApp avec des noms et numéros de téléphone jeunes filles. Selon les informations de Libération, les mis en cause, présentés comme les cerveaux de cette opération, sont interrogés sous le régime de la garde--vue la Division spéciale de lutte contre la cybercriminalité.

Le modus operandi de ces individus, indique le journal, consistait récupérer le nom et le numéro d'une fille formellement identifiée avant de la mettre dans le groupe dit des «filles faciles». Jetée ainsi en pâture, la cible subit toutes sortes de harcèlements jusqu' payer les administrateurs afin que son nom soit retiré du groupe.

Dans le lot des personnes interpellées, rapporte la source, un étudiant est passé aux aveux face aux enquêteurs.

→ Lire l'article au complet sur Rewmi



Nous vous recommandons