Johnny Hallyday: ses fans ont menacé de mort un célèbre homme politique

Johnny Hallyday: ses fans ont menacé de mort un célèbre homme politique

Voici Le 2019-03-15  Source

Décédé le 5 décembre 2017, Johnny Hallyday a laissé une foule de fans en peine. Une tristesse qui s'est parfois transformée en colère, en témoignent les révélations glaçantes d'Alexis Corbière, qui a fait l'objet de menaces de mort de la part des inconditionnels du Taulier. Découvrez pourquoi.

Voil plus d'un an que Johnny Hallyday est décédé, et pourtant, sa mémoire plane encore au-dessus de tous. Le 5 décembre 2017, date gravée dans les esprits de tous les fans, le Taulier succombait un cancer du poumon qui le rongeait déj depuis de longs mois. Révélée dans un communiqué quelques heures après qu'elle a eu lieu, cette disparition a provoqué une immense vague d'émotion dans tout le pays. Et c'est cette nuit-l justement qu'Alexis Corbière a choisi de poster un tweet des plus maladroits. «La triste mort de Johnny Hallyday ne doit pas nous faire oublier le nouveau mauvais coup qu'ils (les membres du gouvernement, ndlr) nous préparent... Prochaine cible: le SMIC», avait écrit l'homme politique sur le réseau social. Un message qui avait eu, bien évidemment, beaucoup de mal passer chez tous les aficionados de l'idole des jeunes. Et ces derniers n'ont pas manqué de le signifier l'auteur de ces mots... et de manière plutôt virulente!

Invité d'Europe 1 en début de semaine, Alexis Corbière est revenu sur ce fameux tweet polémique, mais aussi et surtout sur les conséquences qui ont suivi. Et elles étaient lourdes, si l'on en croitle compagnon de Raquel Garrido, puisque celui-ci a été victime de menaces de la part de certains fans du rocker. «A partir de l je me suis fait défoncer par toute la presse disant que j'étais un salaud et j'insultais Johnny. Il faut que je m'explique vis--vis des fans de Johnny. Tous mes copains savent que je suis un fan de chanson française, mort, a-t-il assuré. J'aime Johnny. » Et d'en dire un peu plus sur les intimidations dont il faisait l'objet l'époque: «Il y a des mecs qui ont appelé le local de La France Insoumise en disant: "Si on voit Corbière dans la rue on va le crever". Une folie, une folie!, a-t-il raconté. Alors je tiens le dire, que vous me croyez ou pas,je l'ai vu en concert plusieurs fois, j'aime bien les grandes chansons populaires de Johnny et c'est vraiment très c*n, mais c'est pas grave que je sois passé pour un type qui n'aimait pas le bonhomme.» Le message est passé.

Nous vous recommandons