Les hublots vont-ils bientôt disparaître des avions ?

Contempler la vue travers la fenêtre fait partie de ces petits plaisirs lorsqu'on voyage en avion. La société aérienne Emirates envisage carrément de remplacer les hublots des avions par des fenêtres virtuelles. Les images captées par des caméras l'extérieur de l'appareil seraient projetées sur un écran l'intérieur.

A l'occasion du salon aéronautique de Dubaï en novembre de l'année dernière, la compagnie Emirates avait déj présenté son nouveau concept: des hublots virtuels. Configurée en 1-1-1, le business class n'offrait pas la possibilité pour les passagers du milieu de voir l'extérieur. Pour remédier ce problème, la compagnie a imaginé les "hublots virtuels". Des caméras ont été installées l'extérieur pour qu'on puisse projeter des images sur le dossier du siège. Il s'agit d'une première mondiale. Les passagers de la première classe de la rangée du milieu des Boeing 777 pourront désormais aussi profiter de la vue.

A l'heure actuelle, un seul appareil en est pour l'heure équipé. Il a pris du service partir le 1er décembre sur les routes Dubaï-Bruxelles et Dubaï-Genève.

"Les avions sans hublot, c'est pour bientôt"
Aujourd'hui, Emirates ambitionne d'aller plus loin et de remplacer tous les hublots par des écrans. "Les avions sans hublots sont pour bientôt", a affirmé Tim Clarke, le président d'Emirates, dans une interview la BBC. De tels changements permettraient d'alléger l'appareil, d'augmenter sa vitesse, et d'économiser du carburant". "Un avion sans hublot est 50 % plus léger", assure Tim Clarke

Zach Honig, rédacteur en chef du site américain The Points Guy, spécialiste des voyages aériens, avait eu la chance de voyager bord de cet appareil absolument inédit le 1er décembre dernier. Il n'avait pas caché son enthousiasme pour l'innovation d'Emirates sur son compte Twitter.

Risque de cinétose

Certains, comme le professeur Graham Braithwaite, de l'Université de Cranfield, émettent toutefois des réserves quant la suppression totale des hublots. "Les agents de bord doivent être en mesure de voir l'extérieur lors d'une urgence, par exemple s'il y a un incendie, avant d'ouvrir une porte et de commencer l'évacuation", explique-t-il. "Il pourrait être difficile de faire certifier un système qui requiert de l'énergie pour permettre de voir dehors".

Autre souci: l'absence de fenêtres pourrait également engendre la cinétose, une discordance pour le cerveau entre les mouvements que voient les yeux et ceux du corps perçus via l'oreille interne. Tim Clarke ne s'inquiète pas. "La qualité de l'image est si bonne que c'est encore mieux qu' l'?il nu".

→ Lire l'article au complet sur Dakaractu



Nous vous recommandons