Rixe entre Booba et Kaaris: les avocats des deux camps demandent le report du procès

Rixe entre Booba et Kaaris: les avocats des deux camps demandent le report du procès

Leral Il y'a 2 semaines  Source
Les deux rappeurs doivent être jugés ce vendredi au tribunal de Créteil. Ils encourent sept ans de prison et 100.000 euros d'amende.

En garde à vue depuis mercredi et leur violente bagarre de l'aéroport d'Orly, les rappeurs Booba et Kaaris, sont arrivés au Tribunal de grande instance de Créteil où ils devaient être jugés ce vendredi en comparution immédiate pour violences volontaires. Les avocats des deux camps ont tous demandé le report du procès, alors que l'audience a été déplacée dans une plus grande salle en raison du public important.

Booba et Kaaris comparaissaient pour violences aggravées avec neuf proches ayant pris part à la rixe. Trois autres personnes qui avaient également été placées en garde à vue ont été libérées. Certains, dont les deux rappeurs, pouvaient aussi être jugés pour vol aggravé, pour avoir notamment pris des bouteilles dans un magasin pour frapper leurs rivaux.

Qui a déclenché les hostilités'

Les prévenus risquent jusqu'à sept ans de prison et 100.000 euros d'amende, selon le parquet. Les avocats de chaque rappeur se rejettent la faute et accusent le clan adverse d'avoir provoqué la bagarre. La défense de Booba comptait obtenir vendredi après-midi un renvoi de l'audience à une date ultérieure en raison notamment du nombre important de prévenus.


De son côté la défense de Kaaris souhaite fournir une vidéo où l'on voit Booba assurer que c'est "la garde à vue" qui l'"attend". "Les intentions de Booba et son groupe étaient d'en découdre" et de "finir en garde à vue", en conclu Me Yassine Yakouti, l'avocat de Kaaris sur BFMTV.

62.500 euros de dégâts

Mercredi, tous deux devaient prendre un vol à Orly pour se rendre chacun de leur côté à Barcelone, où ils devaient se produire dans la soirée. Mais avant d'embarquer, leurs deux clans se sont violemment affrontés sous les yeux de passagers éberlués, dont certains ont filmé la scène. Les vidéos montrent les deux rappeurs en train de s'invectiver, avant que la scène ne dégénère: échanges de coups de poing et de pied, et bagarre générale impliquant une dizaine d'hommes, au milieu des voyageurs et dans une boutique de duty-free.

Le gérant de la boutique duty-free a évalué les dégâts provoqués à 54.000 euros. De son côté Air France avant le chiffre de 8.500 euros en raison des retards entraînés suite à la fermeture du Hall 1 de l'aéroport d'Orly où a eu lieu l'affrontement.

bfmtv.com

→ Lire l'article au complet sur Leral



Nous vous recommandons