Maigrir: Conseils pour ceux et celles qui adorent manger !

Dans votre tête, c'est un combat interminable. D'une part, vous voulez à tout prix maigrir. Vous savez que c'est maintenant ou jamais. D'autre part, vous adorez manger. Vous ne voulez pas entendre parler de régime ; entre la nourriture et vous, c'est une grande histoire d'amour. Est-ce perdu d'avance pour vous ? Pas vraiment. Nous avons quelques petits conseils pour vous.

Pas de culpabilité

Evidemment, pour maigrir il faudra modifier, dans une certaine mesure, l'alimentation. Mais ne soyez pas trop sévère avec vous-même. Si vous vous privez trop, vous risquez ensuite de craquez. S'ensuit alors un sentiment de culpabilité ; vous vous dites que finalement cela ne sert à rien, qu'il vaudrait mieux abandonner l'idée de maigrir.
Pour éviter cela, trouvez un équilibre. Dites-vous que vous n'allez pas vous priver mais manger différemment. Fixez-vous un objectif réalisable (exemple perdre 1 kilo par semaine) et soyez fixée sur cet objectif.

Remplacer les féculents et viandes par les fibres

Pour maigrir, il ne faut pas aller en guerre contre la nourriture. La nourriture peut aussi être un allié minceur ; il faut tout simplement savoir vers quels aliments se tourner. Les fibres alimentaires jouent plusieurs rôles importants dans la perte de poids. Elles encouragent un bon transit intestinal et l'élimination des toxines. Elles régulent aussi la glycémie et fait baisser le taux du mauvais cholestérol. Finalement, les fibres procurent une sensation de satiété limitant ainsi les grignotages.
Essayez de manger moins de féculent (riz, pain') et moins de viande grasse et mangez plus de fibres. Quelques aliments riches en fibres : lentilles, pois chiches, fruits secs, amandes'

Se faire plaisir? de temps en temps

Imaginons que vous aimez manger du chocolat tous les soirs. Dur dur de vous demander de bannir le chocolat de votre vie. Mais, au lieu d'en manger tous les jours, mangez-en 2 ou 3 fois par semaine. Et mangez seulement 2 carrés. Ainsi, il n'y a pas de privation ni d'exagération. Au fil du temps, vous pouvez encore diminuer les portions et/ou la fréquence.

Prendre le temps de savourer

Vous arrive-t-il de vous asseoir devant un délicieux gâteau et de le manger sans vous en rendre compte ? Parce que nous sommes distraits, nous mangeons sans faire attention. Toutefois, rien qu'en prenant le temps de bien mastiquer et savourer votre repas, vous vous sentirez plus rassasié. Sachez aussi que nous percevons le plus de saveur pendant les deux premières bouchées de n'importe quelle nourriture. Mangez les deux premières bouchées lentement en appréciant les détails. Prenez aussi des bouchées minuscules (environ une cuillère à café).

Boire plus d'eau

Si vous avez faim entre les repas ou si vous n'avez pas vraiment faim mais que l'envie de grignoter vous tenaille, buvez un grand verre d'eau. L'eau va faire disparaitre votre sensation de faim et favorisera aussi le transit. Et savez-vous ce qu'il faut faire pour lutter contre la rétention d'eau ? Boire plus d'eau !

Des collations saines

Autant que possible, il faut limiter les grignotages. Certains nutritionnistes recommandent toutefois des collations saines. Si vous prenez une petite collation à 15 heures, vous ne vous jetterez pas goulument sur votre diner le soir. Il faut toutefois grignoter sainement. Une collation équilibrée doit contenir des protéines et de bons lipides, mais peu de sucres (lents ou rapides).




Source: objectifsante.mu

Nous vous recommandons

Cuisine

Conseils pour bien consommer la volaille

Leral

Cuisine

Cinq aliments riches en sel

Leral