Cinéma

Le Sénégal vient de signer deux nouveaux accords cinématographiques. Cela s'est passé en marge de la Conférence des ministres de la Culture des pays du G5 Sahelsur la contribution de la culture la prévention et la lutte contre l'extrémisme violent au Burkina. Et c'est le ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme burkinabé, Abdou Karim Sango, et son homologue sénégalais Abdoulaye Diopqui ont procédé la signature de ces derniers.

"Il s'agit du protocole de coopération cinématographique entre le gouvernement du Burkina Faso et le gouvernement du Sénégal, et de l'accord de coproduction et d'échanges cinématographiques entre le Sénégal et le Burkina Faso'', d'après un communiqué de presse reçu "EnQuête''. "Avec ces actes, c'est un spectre très large de domaines de l'action cinématographique qui est abordé : la coproduction et le cofinancement de projets de films, la formation et la professionnalisation aux différents métiers du cinéma, la circulation des oeuvres et cinéastes dans nos pays respectifs, la distribution et l'exploitation de films burkinabé au Sénégal et de films sénégalais au Burkina Faso, la participation et l'implication des professionnels l'organisation des festivals de cinéma d'envergure dans les deux pays, la valorisation de notre patrimoine filmique respectif, la lutte contre le piratage, etc.'', ajoute-t-on.Egalement, les échanges de bonnes pratiques entre professionnels des deux pays occupent une place importante dans ces conventions.

Nous vous recommandons