Colère dans les champs : les riziculteurs fusitigent « le manque de considération » du ministre de l’Agriculture (vidéo)

Par , publié le .

Culture

Colère noire dans la vallée du fleuve Sénégal après la « minimisation » par Moussa BALDÉ, le ministre de l’agriculture et de l’équipement rural des surfaces détruits par les invasions de rongeurs et d’insectes suceurs. En conclave, samedi, les riziers ont soutenu que 5139 ha de riz ont été perdus à la campagne sortante et que près de 9 milliards FCFA de dette ont été contractés. « C’est inadmissible d’entendre un ministre de l’Agriculture minimiser la situation et donner des chiffres insignifiants pour masquer l’échec de la campagne sortante », dénonce Aya FALL, membre du réseau des jeunes producteurs de la vallée. « Ceci est un manque de considération notoire des autorités vis-à-vis des agriculteurs », -a-t-il ajouté. En a croire M. FALL, « aucun agriculture ne s’en est sorti. La campagne actuelle est un échec total », a-t-il indiqué. Pape DÈYE, un des membres de l’organisation salue l’appui à la matérialisation accordé par le président Macky SALL pour un montant d’1milliards 200 millions FCFA dans le cadre du fond Covid-19. Il rappelle, toutefois, que des milliers de terres ont producteurs se sont volatilisées avec le parasitage. Des pertes qui, selon lui, ont plongé les producteurs dans une situation économique grave. M. DIÈYE et ses camarades exigent dès lors l’effacement pur et simple de la dette des producteurs. Suivez ses vidéos …

 

‘);
if ($(‘#video_39630878_24316818’).length) $(‘#video_39630878_24316818’).html(‘

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut