Des porteurs de projets formés à l’écriture de films documentaires

Par , publié le .

Culture

Dakar, 5 jan (ASP) – Huit porteurs de projets de films documentaires ont été formés à l’écriture cinématographique, dans le cadre de la mise en œuvre du programme « Itinéraires documentaires », a constaté l’APS, mardi, à Dakar.
 
Ce programme, une initiative d’une structure dénommée « Les Films de l’atelier », est soutenu par le Fonds de promotion de l’industrie cinématographique et audiovisuelle du Sénégal (FOPICA), pour « donner à des auteurs la possibilité d’interroger par les moyens du cinéma documentaire leur mémoire », explique Mamadou Cellou Diallo, enseignant-chercheur à l’université Gaston-Berger de Saint-Louis (nord), un des encadreurs des bénéficiaires de la formation. 
 
La première étape de cette formation (29 décembre-5 janvier) s’est déroulée à Dakar, en attandant six six autres régions conernées par cette première phase, à savoir Diourbel, Fatick, Kaffrine, Kaolack, Louga et Thiès. La formation va se déroulée jusqu’en juin prochain. 
 
« Le résultat est extrêmement satisfaisant, si l’on se base sur les témoignages » recueillis auprès des bénéficiaires, a assuré M. Diallo. 
 
Selon lui, les meilleurs projets de film documentaire seront sélectionnés en décembre prochain, pour une résidence d’écriture qui va se tenir à Saint-Louis. Ce sera l’occasion pour les auteurs des productions sélectionnées de rencontrer des producteurs, des diffuseurs et des partenaires financiers. 
 
« Le but visé, c’est la production de ces films », a précisé Mamadou Cellou Diallo.
 
Le directeur de la cinématographie, Germain Coly, a salué la démarche menée par Mamadou Cellou Diallo et Gora Seck, qui enseignent le documentaire de création à l’université Gaston-Berger.
 
« Nous allons poursuivre les initiatives comme celle-là », a-t-il promis.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut