Germaine Acogny

Par , publié le .

Culture

 

Le ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop, a adressé ses félicitations à  la chorégraphe et danseuse Germaine Acogny, qui s’est vu attribuer le Lion d’Or 2021 pour la danse, pour l’ensemble de son Å“uvre. »˜’C’est avec une grande fierté que j’ai appris votre brillante distinction par la Biennale de Venise qui vous a décerné le Lion d’Or de danse 2021 », lit-on dans une note écrite en l’honneur de la »˜’Mère de la danse africaine contemporaine ». Cette dernière a, selon le ministre, »˜’porté la culture sénégalaise sur les plus hautes marches du monde ».  

»˜’Cette distinction est le couronnement logique de votre riche et brillant parcours de Mudra Afrique, en passant par l’Ecole des Sables, la Compagnie Jant Bi sans compter les nombreux prix et récompenses remportés à  travers le monde », a-t-on ajouté. Par ailleurs, M. Diop l’a encouragée dans sa »˜’noble et infatigable mission » de formation et d’encadrement au profit de la jeune génération de danseurs et chorégraphes du Sénégal, de l’Afrique et du monde.

Il faut dire que Germaine Acogny est un «collectionneur» de prix et d’honneurs. Au fil des ans, elle est devenue chevalier de l’ordre du Mérite, officier et commandeur de l’ordre des Arts et Lettres, chevalier et officier de l’ordre de la Légion d’Honneur de la République française, chevalier de l’ordre national du Lion et officier et commandeur des Arts et Lettres de la République du Sénégal, etc. En 1999, elle a reçu le prix de la Femme pionnière du ministère sénégalais de la Famille et de la Solidarité nationale.

 

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)