Mise au point par AfricaRice d'une technologie améliorée d'étuvage du riz
Le Centre du riz pour l'Afrique (AfricaRice en anglais) a annoncé mercredi, l'occasion de la Journée mondiale de l'alimentation, avoir ?'mis au point une technologie améliorée d'étuvage du riz''.

Dans un article publié sur son site internet, AfricaRice souligne que cette technologie appelée GEM ?'produit du riz dont la qualité physique et gustative est supérieure celui issu des méthodes traditionnelles''. Il ajoute qu'''il est plus économique, moins long et plus sûr utiliser, en particulier pour les femmes et les jeunes transformateurs''.

Le centre rappelle que dans le cadre de sa mission, il ?'cherche mettre au point du riz plus sain et plus nutritif''.

?'L'étuvage du riz ou l'ébullition partielle du riz dans sa balle, est généralement effectué pour réduire le taux de brisures pendant l'usinage. Les chercheurs d'AfricaRice ont constaté que s'il est correctement réalisé, l'étuvage du riz améliore considérablement la qualité physique, gustative et nutritionnelle du riz usiné par rapport au riz non étuvé'', explique l'article.

Ce procédé augmente la valeur nutritive du riz blanchi. D'après AfricaRice, ?'les micronutriments présents dans le son, qui sont généralement éliminés lors du processus de blanchiment dans la rizerie, sont transportés dans l'endosperme''. Il en déduit que ?'le riz étuvé est donc plus nutritif que le riz blanc''.

?'En raison de cette transformation spéciale, le riz étuvé est une meilleure source de fibres, de protéines, de calcium, de potassium, de thiamine, de niacine et de vitamine B-6 que le riz blanc ordinaire et a un indice glycémique plus faible et une teneur en amidon résistant plus élevée'', fait-il valoir.

?'De plus, il a été démontré que le riz étuvé possède des caractéristiques liées la cuisson, au parfum et la texture particulière qui plaisent certains groupes de consommateurs. Il est moins susceptible d'être infesté par les insectes que le riz cru blanc et a une durée de conservation plus longue'', poursuit-il.

Il rappelle que ?'le riz digestion lente est une option saine pour aider les personnes atteintes de diabète'' et dit envisager ?'la mise au point de produits base de riz digestibilité plus lente grâce une transformation appropriée''.

AfricaRice n'en reconnaît pas moins que ?'le riz ne peut répondre tous les besoins nutritionnels''. Aussi déclare-t-il soutenir ?'activement la diversification alimentaire dans les systèmes base riz''.

?'Nous sommes extrêmement heureux de nous joindre au reste du monde pour célébrer la Journée mondiale de l'alimentation et de contribuer son objectif d'alimentation saine pour un monde # Faim Zéro'', a déclaré son directeur général Dr Roy-Macauley, l'occasion de la Journée mondiale de l'alimentation, axée sur le thème ?'Agir pour l'avenir ? une alimentation saine pour un monde #Faim Zéro''.

Selon ce dernier, ?'le riz est la principale source d'énergie alimentaire en Afrique de l'Ouest et la troisième plus importante pour l'Afrique subsaharienne dans son ensemble''. Ce qui justifie d'autant selon lui le caractère cruciale de l'amélioration de la qualité nutritionnelle de l'alimentation base de riz pour ?'améliorer la santé des populations en Afrique''.

Le Centre du riz pour l'Afrique (AfricaRice) se présente comme une organisation de recherche panafricaine leader oeuvrant pour l'amélioration des moyens d'existence en Afrique par des activités scientifiques et des partenariats efficaces.

Créé en 1971, il compte aujourd'hui 27 Etats membres, contre 11 au moment de sa mise sur pied.


APS

Nous vous recommandons

Culture

FILDAK

Enqueteplus