Moustapha DIAKHATE : «Charité bien ordonnancée commence par la vallée»
LeSénégalnelésinepar sur les moyens et ressources dans sa lutte contre le corona virusd'ailleurslabatteriede mesures prise par leprésidentde larépublique; chef de guerre dans le combat contre lapandémiedéclinéedans sonadresse de 03 Avril devrait se traduiredans les prochains jours par une aide massive auxpopulations.

En effet quelques69 milliardsde FCFA endenréesalimentaires serontdistribuéesaux populations par leministère du développement communautaire,de l'équité socialeavec l'aide de l'administration territoriale dansdifférenteslocalitésdu pays.

ledéfiesténormepour uneopérationd'une telle envergure qui demande une identification des cibles; une organisationrobuste et une logistiqueadaptée,il s'agira de faire acheminer aux populations des millions de tonnes dedenréesconstituéesde riz et d'huile et produits d'hygiène.

Afin d'assurer les conditionsd'une fourniture etd'unravitaillementtransparentsdes tonnagesdedenréesl'étatn'a pas perdu du temps pour lancer un appel d'offreauprèsdes fournisseurs.La situation d'urgence autorise par ailleurs de mettre enparenthèsescertaines règlesde la commande publique ((décret n°2020-781 du 18 mars 2020) pourraccourcirlesdélaisd'exécutionet de mise dispositionde la commande.

On n'a pasbesoinde disposer d'un tableau de bord sur les stocksde riz disponiblesauprèsdes grossistes pour savoir que lesquantitésdestinées cettedistributiongrandeur natureentameront tous les stocksdéj disponiblessur l'étenduedu territoirequelqu'ensoient par ailleurs leurs niveaux.

L'activitédes grands armateurs et traders decéréalesétantaffectée par lecovid19,l'inde gros fournisseur de rizau Senegal en confinement il est fort parierqueles importations ne peuvent pas serenouvelerselon les calendriers et délais normaux.
C'est le lieudoncpour l'étatde penser aux producteurs et productrices de la vallee du fleuveSénégalet d'autres foyers de culture du riz comme le bassin l'anambéau sud. En effet cesdernièresannéesleSénégalaenregistrédesprogrèsnotables dans la production de riz paddynotammentau nord etau Suddu paysavec plus de un million de tonnes de riz paddy en moyenne.laqualitédu riz entier ou brisé labelliséeparAfricaRice(Sahel 177, 328 et 329)permet de parler d'unefilièrede riz aromatique local etd'envisager dans un proche avenirune substitutiondes importations par la production locale.
La commande de 69milliardsdeFcfadedenréesalimentaires doit êtredoncuneopportunitépour nos vaillants agriculteurs et riziculteurs comme ils doivent l'êtrepour les importateurs et autresgrossistesde riz.D'ailleurs pourla distributiondestinéeauxménagesdu centre et du nord leriz de la vallee constitueunréelfast-trackdans la chainelogistique.En effet duNiambourauFoutaen passantpar St Louis le riz(thieboumbay) sortidesdernièresrizeries industriellesimplantéesdans le nordse taille la plus grosse part de marché.
Les GIE de producteurs composées des femmes et de jeunes qui se sont investis dans lesactivitésagricoles avec l'aide demécanismede financement telle que la DERet la banque agricole méritentun coup de pouceen recevant leurs parts ou quota cette manne qui leur permettra delibérerles stocks d'invendus qui existent bel et bien partout dans la vallee avec la concurrence du riz importé.
Moustapha DIAKHATE
ExConseillerSpecialPrimature

Nous vous recommandons