SECURISATION ET GOUVERNANCE DU FONCIER RURAL : plaidoyer pour une meilleure appropriation des outils de la SAED (vidéo)

SECURISATION ET GOUVERNANCE DU FONCIER RURAL : plaidoyer pour une meilleure appropriation des outils de la SAED (vidéo)

Ndarinfo Le 2020-01-23  Source
Le Gouverneur de la région de Saint-Louis a présidé, jeudi, la cérémonie d'ouverture de l'atelier sur la sécurisation et la gouvernance du foncier rural, organisé par la Société Nationale d'Aménagement et d'Exploitation des terres du Delta du fleuve Sénégal et des Vallées du Fleuve Sénégal et de la Falémé (SAED). Des représentants d'organisations de producteurs, de collectivités locales, de partenaires au développement prendront prennent part ce conclave de trois jours.

« La diversité des participants montre que le SAED est entre de bonnes mains », a indiqué Alioune Aidara NIANG, en marge du démarrage des travaux. Pour l'administrateur territorial, ce débat sur le foncier rural posé une société dont le coeur de métier est l'agriculture irriguée, n'est pas fortuit. Il est gage de paix et de stabilité pour une mise en oeuvre de sa politique agricole, a-t-il expliqué.

Aboubacry SOW, le DG de la SAED s'est félicité de la mobilisation des acteurs en appelant une meilleure appropriation des outils diversifiés élaborés pour une gestion convenable des terres de la vallée du fleuve Sénégal.

Pour rappel, les Plans d'Occupation et d'Affectation des Sols (POAS) a_ l'usage des Communaute_s rurales et la Charte du Domaine Irrigue_ de la VFS (CDI), un protocole liant les différents acteurs et usagers pour une utilisation judicieuse de l'eau et de la terre, ont été élaborés par la SAED.

Ces deux outils permettaient de prendre en charge les problèmes les plus immédiats que posait la gestion foncière et qui pouvaient freiner l'exploitation optimale des ressources terre et eau.

Par la suite, un besoin d'une plus grande maîtrise de l'information foncière s'est pose_ très vite et a été pris en charge travers la mise en place d'un système d'informations foncières (SIF) dont le principe, au départ, était, a_ l'échelle de chaque commune, de rassembler l'ensemble des données touchant a_ la terre et a_ son utilisation, dans un même système.

Grâce l'appui des partenaires techniques et financiers dont figure au premier rang desquels, l'Agence française de Développement (AFD), ces outils ont pu être renforcés et consolidés, au fur et a_ mesure de l'évolution de l'environnement économique et institutionnel de la Vallée. C'est dans ce cadre que le Programme d'Appui aux Communautés rurales (PACR), financé par l'AFD, a été exécuté partir de 2007, permettant ainsi d'expérimenter de nouvelles démarches pour une mise en application effective et une meilleure vulgarisation de ces outils de gouvernance foncière, l'échelle des territoires communaux de la VFS.

>>> Suivez les réactions d'Alioune AIdara NIANG et d'Aboubacry SOW

Nous vous recommandons