5 pays africains se préparent solliciter le marché des obligations internationales islamiques

Après le Mali en début 2018, 5 autres pays africains devraient solliciter l'épargne publique internationale, via l'émission des obligations islamiques (sukuks) au cours du deuxième semestre de l'année, permettant ainsi de dynamiser le secteur, appris Ecofin, d'un rapport publié par l'Agence de notation Moody's.

Le Kenya, le Maroc, le Ghana, la Tunisie et l'Algérie, ont signalé leurs projets d'emission de sukuks, et sont attendus sur le marché. Ces initiatives, auront pour but de mobiliser des ressources alternatives, susceptibles de les appuyer dans certains projets d'infrastructures.

Moody's estime que, malgré un volume d'émissions en baisse au cours du premier semestre, le volume global des ressources mobilisées via les obligations islamiques devrait se rapprocher du niveau de......

→ Lire l'article au complet sur Ecodafrik



Nous vous recommandons

Economie

Le Message Des Paysans Amadou Ba

Seneweb