APPUI AUX COMMUNAUTES RURALES : Le plan de soutien du Dr Tulinabo Mushingi

Par , publié le .

Economie

 

Pour booster les initiatives de développement au plan rural, l’ambassadeur des Etats-Unis au Sénégal, le Dr Tulinabo Mushingi, a décidé de décaisser 43 millions de F CFA, soit 75 000 dollars, au profit des populations de sept régions du pays. L’impact recherché est de pouvoir atteindre directement 8 500 personnes.

 

En milieu rural, les populations rencontrent souvent d’énormes difficultés liées au développement et à  leur bien-être. Dans certaines zones, les infrastructures sociales de base sont quasi-inexistantes, et même trouver une toilette y est un luxe. Le monde rural est aussi le grand oublié des grands projets de développement. Pour corriger ces disparités, l’ambassade des Etats-Unis au Sénégal, à  travers son programme d’auto-assistance dénommé »˜’Ambassador’s Special Self Help » (SSH), s’est déployée dans sept régions du pays, avec une enveloppe de 43 millions de F CFA, pour voler au secours des populations rurales, surtout en cette période de pandémie.

Cet argent doit permettre le financement de plusieurs projets afin de booster le développement à  la base, en se basant sur l’éducation, la santé, l’autonomisation des femmes, l’agriculture, mais aussi et surtout la création d’activités génératrices de revenus. Cet appui de l’ambassadeur des Etats-Unis au Sénégal, le Dr Tulinabo Mushingi, concerne les régions de Thiès, Diourbel, Sédhiou, Dakar, Fatick, Kédougou et Saint-Louis.

De manière spécifique, les 43 millions de F CFA qui couvrent l’année en cours, vont servir à  la construction de salles de classe, à  leur équipement, à  l’achat de matériel médical (appareils d’échographie), à  l’équipement d’une école pour enfants handicapés, à  l’achat de machines à  moudre (les céréales) et à  l’achat de matériels de transformation pour les groupements communautaires.

Avec un tel appui financier, le Dr Tulinabo Mushingi, ancien ambassadeur du Burkina Faso (2013 à  2016) et qui, depuis 2017, est ambassadeur du pays de l’Oncle Sam au Sénégal et en Guinée-Bissau, vise l’amélioration des conditions de vie de 8 500 personnes qui se réveillent dans ces sept régions du pays.

Depuis 2000, le programme SSH, piloté par l’ambassade des Etats-Unis, a investi un montant global d’environ 218 millions de F CFA (1,4 million de dollars) dans plusieurs régions du Sénégal, pour soutenir les initiatives de développement économique et social au niveau rural, révèlent les services de l’ambassade des Etats-Unis au Sénégal, dans un document remis à  la presse et partagé par un site d’informations locales.

GAUSTIN DIATTA (THIES) 

 

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut
Suivez en DIRECT/LIVE Les Manifestations Du Lundi 08 Mars 2021Cliquez-ici