BRUNEI, MALAISIE, PHILIPPINES ET THALANDE : Le Sénégalais Ndiame Diop la tête des Opérations de la BM

Le Sénégalais Ndiame Diop est, depuis le 1er juillet, le nouveau directeur des Opérations de la Banque mondiale pour le Brunei, la Malaisie, les Philippines et la Thaïlande. L'annonce a été faite hier, dans un communiqué de l'institution transmis "EnQuête''.

Economiste de formation, le Sénégalais Ndiame Diop est nommé nouveau directeur des Opérations de la Banque mondiale pour le Brunei, la Malaisie, les Philippines et la Thaïlande. D'après un communiqué de l'institution transmis hier "EnQuête'', il supervisera les opérations de la Banque mondiale dans les quatre pays et poursuivra le dialogue politique de l'institution avec le gouvernement, la société civile, les universités, le secteur privé et d'autres partenaires. La note renseigne que le programme du Groupe de la Banque mondiale (GBM) en Malaisie, aux Philippines et en Thaïlande combine des analyses, des services de conseil et des opérations de prêt pour soutenir les programmes de développement des pays.

Le communiqué rappelle que l'équipe de la Banque mondiale produit aussi des connaissances et fournit des conseils fondés sur des recherches pour soutenir les réformes clés et partager les innovations en matière de développement et de politique avec d'autres pays en développement.

"Je suis très enthousiaste l'idée d'assumer ce rôle de directeur des Opérations de la Banque mondiale pour le Brunei, la Malaisie, les Philippines et la Thaïlande", se réjouit M. Diop. Avant d'ajouter que ces pays comptent parmi les économies les "plus dynamiques'' de l'Asie de l'Est, avec un "solide bilan'' en matière de réformes et de réalisations économiques. "La sécurité économique de la classe moyenne et les progrès en matière de réduction de la pauvreté sont toutefois sérieusement menacés par la pandémie Covid-19. Je suis impatient de rencontrer nos partenaires au sein du gouvernement, de la société civile, du secteur privé et des agences de développement pour savoir comment la Banque mondiale peut contribuer atténuer les effets sanitaires, économiques et sociaux de la pandémie et préparer le terrain pour une reprise durable'', dit-il.

Il convient de noter que la BM a un centre de croissance inclusive et de financement durable en Malaisie, en partenariat avec le pays, pour développer et mettre en oeuvre des "réponses aux problèmes de développement'' dans le monde. Monsieur Diop apporte ce nouveau poste, d'après le communiqué, "vingt ans d'expérience'' de la Banque mondiale, travaillant dans toute l'Asie de l'Est, le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord, l'Asie du Sud et l'Afrique subsaharienne.

Il faut également relever qu'avant cette nomination, Ndiame Diop était responsable de la macroéconomie, du commerce et des investissements pour l'Asie de l'Est et le Pacifique, fournissant des conseils techniques et stratégiques l'équipe économique travaillant en Asie du Sud-Est et dans le Pacifique. Il a, par ailleurs, été économiste en chef pour l'Indonésie, où il a dirigé le dialogue sur la politique économique et le soutien de la Banque mondiale en matière de conseil et de prêts pour la politique de développement du pays.

Plus tôt dans sa carrière, il a travaillé comme économiste principal pour la Jordanie et le Liban, et comme représentant-résident de la Banque mondiale pour la Tunisie.

Monsieur Diop a rejoint la Banque mondiale en 2000 en tant que jeune professionnel, après avoir obtenu son Doctorat en économie la même année. Il a commencé ses études l'université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad).

MARIAMA DIEME

Nous vous recommandons