Cinq jeunes primés l'issue du concours ...'Youth Tech Contest''
Dakar, 13 nov (APS) ?Cinq jeunes parmi une cinquantaine de participants ont reçu, mercredi, Dakar, les prix du concours du corps de la paix américain ''Youth Tech Contest'', a constaté l'APS.
Les lauréats, dont une femme, ont notamment mis au point une muniterie d'arrosage agricole, un système d'irrigation automatique, une dépulpeuse/raffineuse de ditax, un cuiseur extrudeur adapté. Ils ont été primés selon deux catégorie: meilleur équipement et meilleur espoir.
''A partir des problématiques rencontrées sur le terrain, les lauréats ont exploré les possibilités de valorisation en faisant preuve d'une activité inventive'', a souligné la ministre du Commerce et des PME, Aminata Assome Diatta, lors de la cérémonie de remise des prix.
Pour elle, les lauréats ont fait preuve d'une ?'originalité sans commune mesure'' pour offrir des inventions de qualité et performantes, pouvant générer des retombées économiques certaines.
Ella a de ce fait invité continuer s'investir dans la création, l'ingéniosité et le talent de la jeunesse pour un Sénégal émergent, l'horizon 2035.
''Le manque de technologies agricoles et agroalimentaires en Afrique reste un défi majeur et une collaboration continue est absolument nécessaire si nous voulons atteindre la sécurité alimentaire'', a quant lui indiqué l'ambassadeur des Etats-Unis au Sénégal, Dr Tulinabo Mushingi.
Il a rappelé que ce concours vise promouvoir la créativité et l'innovation parmi les futurs entrepreneurs et mobiliser les talents de la jeunesse sénégalaise dans la conception des nouveaux équipements et systèmes agroalimentaires.
''Il contribuera rendre les technologies appropriées accessibles aux acteurs de la chaîne de valeur agricole'', a-t-il ajouté, appelant ainsi les partenaires soutenir la jeunesse dans le développement, la commercialisation et la promotion de leurs inventions.
Selon le directeur général de l'Agence de développement et d'encadrement des petites et moyennes entreprises (ADEPME), Idrissa Diabira, ce concours de technologie reste une opportunité pour faire éclore les talents et trouver des réponses locales des problématiques persistantes, et peut aider au développement du secteur agricole.
''Ce concours a permis de révéler tous les trésors technologiques cachés dans le pays et qui attendent d'être promus et rendus accessibles'', a-t-il fait valoir.
A l'en croire, il contribue non seulement une résorption du gap technologique dont souffre le pays, mais aussi au développement de solutions technologiques locales impact immédiat et durable de l'agrobusiness.

Nous vous recommandons

Economie

SUBVENTIONS AGRICOLES : Les graines de la discorde

Enqueteplus