CITEE DANS LE RAPPORT ARMP 2017 : L'Apix apporte ses preuves

CITEE DANS LE RAPPORT ARMP 2017 : L'Apix apporte ses preuves

Enqueteplus Il y'a 5 jours  Source

L'Agence nationale pour la promotion des investissements et des grands travaux (Apix) a rendu publique la procédure de passation de marché relative la construction du nouveau marché de Thiaroye. Et ce, dans le but de se laver grande eau des soupçons d'irrégularité soulevés par le dernier rapport de l'Armp.

En réponse au rapport de l'Autorité de régulation des marchés publics (Armp) de l'année de 2017, l'Apix a tenu apporter des éclaircissements quant au marché de travaux relatifs l'aménagement du nouveau marché de Thiaroye.

En effet, pour la construction de ce site prévu pour recevoir les impactés affectés par le projet du Ter, l'Autorité de régulation des marchés publics a décelé un dépassement de 2 milliards de francs Cfa dans le budget prévu. D'après l'Apix, des trois candidats (Sinco Spa, Getran Sa et Eiffage), seul Getran se trouvait être l'entreprise la plus proche de l'offre et réunissant les critères de qualification.

Conclu le 21 décembre 2017, le marché a bénéficié de deux attestations. La première, provenant de l'Apix, prouvait une contrepartie de financement hauteur de 2002784032 F Cfa. Le 14 décembre, c'était au tour du ministère de l'Economie, des Finances et du Plan de débourser la somme de 7260501126 F Cfa. "En définitive, le marché a été conclu de façon régulière. Il n'y a pas de dépassement dans l'exécution du marché. A ce jour, le total des paiements opérés, tous certifiés par l'assistant la maitrise d'ouvrage et le cabinet de contrôle, est de 4 milliards 70 millions, conformément au niveau d'avancement des travaux'', lit-on dans le communiqué de l'Apix.

En outre, précise l'agence, le marché a fait l'objet d'un avis favorable de la part de la Direction centrale des marchés publics et ce, toutes les étapes de la procédure. Par ailleurs, il se trouve que le montant initialement prévu (6 milliards), qui n'est qu'estimatif, a évolué du fait de redimensionnements (passage de 700 1 500 cantines et adaptation des commodités associées, aménagement de la plateforme de décharge pour gros-porteurs).

"Les états financiers de l'Apix ont toujours été certifiés par un commissaire aux comptes. Ceux de Getran par M. Issakha Ndoye, expert-comptable et judiciaire; ceux d'Eiffage par le cabinet d'expertise comptable Fideca et ceux de Sinco par Mariama Dabo Ka, expert-comptable. Pour conclure, il est noter que la Commission des marchés de l'Apix est présidée par un inspecteur général d'Etat'', renseigne l'Apix.

EMMANUELLA MARAME FAYE

Nous vous recommandons