Commercialisation de l’arachide : toutes les dispositions prises pour un bon démarrage à Louga

Par , publié le .

Economie

Louga, 21 nov (APS) – Le Directeur de la Société nationale de commercialisation des oléagineux du Sénégal (SONACOS) de Louga, Adama Touré, a assuré, samedi à Louga, que toutes les dispositions sont prises pour un bon démarrage de la campagne de commercialisation, ce lundi.

 
 ‘’Toutes les dispositions ont été prises pour réceptionner les camions dès le lundi. Nous avons une capacité de réception de 500 tonnes par jour avec trois sites de déchargement et aussi un personnel suffisant pour que chaque camion qui arrive soit déchargé au plus tard le lendemain’’, a-t-il dit lors d’un entretien avec la presse.
 
‘’Aucun camion ne fera plus de 24h dans l’usine. La direction générale a pris des mesures pour que les paiements se fassent immédiatement après les déchargements. Chaque fois qu’un opérateur décharge, il sera payé le lendemain’’, a-t-il insisté.
 
La SONACOS de Louga, qui dispose d’une centaine de points de collecte et une soixantaine d’opérateurs agréés, a un objectif de collecte de 15 000 Tonnes. ‘’Mais tant que les graines arrivent, nous continuerons à prendre et à payer’’, a rassuré M. Touré.
 
‘’Le pont bascule est fonctionnel, il est en électronique et neuf et a une capacité de 60 tonnes. La cellule achat graine est en place, les opérateurs seront payés ici’’, a-t-il affirmé, indiquant que le personnel de déchargement sera mis en place lundi.
 
Le ministre de l’agriculture et de l’équipement rural, Moussa Baldé, a annoncé mercredi dernier que le Kilogramme d’arachide sera acheté aux producteurs à 250 francs CFA. Il a aussi fait savoir que la campagne de commercialisation de l’arachide s’ouvre lundi.
 
Pour le secrétaire général de la fédération des opérateurs privés et stockeurs de la région de Louga, Adama Cissé, le prix fixé par l’Etat ‘’est abordable’’ puisqu’il passe de 150 à 250 francs CFA.
 
‘’Si nous nous préparons à notre niveau pour recevoir les graines, nous pourrons avoir des stocks. L’année dernière le marché parallèle avait posé problème parce que le prix était fixé 210 FCFA et maintenant que le prix a augmenté, il n’y aura plus de souci’’, a-t-il dit.
 
M. Cissé a aussi soulevé le problème de la densité faible de l’arachide qui va se ressentir sur le poids du sac.
 
 
 

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut