CONSEQUENCES DE LA COVID-19 : L'Iada se mobilise pur l'annulation de la dette africaine

CONSEQUENCES DE LA COVID-19 : L'Iada se mobilise pur l'annulation de la dette africaine

Enqueteplus Le 2020-05-30  Source

Après les soutiens du président français Emmanuel Macron et du pape François, le président de la République Macky Sall peut compter sur les actes concrets de l'Initiative pour l'annulation de la dette publique africaine (Iada) afin d'obtenir l'invalidation de la dette des pays africains pour faire face la pandémie.

L'appel l'annulation de la dette africaine pour faire face aux conséquences économiques de la pandémie de coronavirus, lancé par le président de la République Macky Sall, a trouvé écho favorable auprès de diverses forces syndicales, économiques, civiles et politiques du Sénégal. Le comité de l'Initiative pour l'annulation de la dette publique africaine (Iada) s'est réuni hier par visioconférence et a adopté le texte de l'''Appel la mobilisation des peuples d'Afrique et du monde pour l'annulation de la dette extérieure de l'Afrique'', a fait savoir un communiqué.
Cet appel met en avant l'exigence d'une annulation totale et sans condition de la dette extérieure publique des pays africains. "Devant l'insuffisance des propositions récentes de report d'échéances, cette exigence est la seule même d'enrayer cette mécanique mortifère dont la pandémie dénommée Covid-19 démontre qu'elle fait peser des menaces immédiates et graves sur la survie physique des populations d'Afrique et, par voie de conséquence, du monde entier'', justifie l'organisation.
La sortie du président de la République sénégalaise, l'arrivé de la Covid-19 en Afrique, avait amené plusieurs organisations syndicales, politiques, du secteur privé et des ONG, ainsi que des personnalités de divers horizons, lancer une initiative commune, fédératrice, pour mobiliser le maximum de forces au Sénégal, en Afrique et dans le monde, afin de développer les actions d'envergure nécessaires, par-dessus les clivages partisans, en vue d'obtenir l'annulation de la dette africaine.
Le lancement officiel de l'appel est prévu le 7 juin 2020. Cependant, le comité dirigé par Mody Guiro, Secrétaire général de la CNTS, compte se pencher, au cours de ses prochaines rencontres, "sur plusieurs projets portant notamment sur sa structuration interne, son plan d'action national et international, son document de plaidoyer, etc.''. Une semaine avant, le 21 mai 2020, il avait tenu sa première réunion. Les échos positifs après l'annonce des conclusions de cette rencontre ont permis plusieurs organisations et personnalités de se manifester pour soutenir activement l'initiative. Et "d'ores et déj, le comité a décidé de coopter deux représentants du monde des arts et de la culture'', tout en restant ouvert "aux autres familles d'acteurs qui voudront bien y prendre part, notamment les économistes qui se sont déj signalés''.
Lamine Diouf

Nous vous recommandons