Covid-19: plus de 5 milliards FCFA de la BID au secteur privé national
Dakar, 2 juin (APS) ? La Société internationale islamique du financement du commerce (ITFC), membre du Groupe de la Banque islamique de développement (BID) a approuvé le décaissement d'un financement "Mourabaha" de 5.247.660.000 FCFA (8 millions d'euros) pour soutenir le secteur privé sénégalais, a appris l'APS, mardi.
"La Société internationale islamique du financement du commerce a approuvé un financement Mourabaha de 8 millions d'euros au profit de la Banque islamique du Sénégal (BIS) et visant soutenir les opérations de financement du commerce du secteur privé sénégalais", renseigne un communiqué.
Le soutien de l'ITFC, destiné permettre au Sénégal, membre de l'Organisation de la Coopération islamique (OCI), de continuer contribuer l'inclusion économique, est orienté en faveur du secteur privé, moteur essentiel de l'emploi et du développement socio-économique en cette période de crise résultant de la pandémie de la Covid-19, informe la source.
Elle fait noter qu'au Sénégal, "ce sont ainsi plus de 300 000 PME et microentreprises qui représentent 90% des entreprises".
Le Mourabaha devrait soutenir environ 1 000 emplois dans le secteur privé, notamment dans les secteurs de l'alimentaire et de la distribution. De plus, le financement va contribuer au commerce intra-OCI, en ligne avec le mandat de l'ITFC en matière de financement et de développement du commerce, lit-on dans le communiqué de l'ITFC.
Pour faire face la crise en cours, le gouvernement du Sénégal a mis en place un important plan de lutte qui comprend des mesures médicales et sociales. Le décaissement rapide de ces fonds par l'ITFC a permis aux entreprises privées locales de se procurer des denrées alimentaires de base urgentes et de soutenir l'effort national pour assurer la sécurité alimentaire.
"Ce Mourabaha est une intervention nécessaire dans ces conditions mondiales extraordinairement difficiles et va soutenir les efforts de la BIS et du gouvernement pour assurer la disponibilité de produits de base dont la population sénégalaise a tant besoin. Il vise également soutenir les entreprises privées qui sont les plus grands employeurs dans le pays", a déclaré le directeur général de l'ITFC, Hani Salem Sonbol.

Nous vous recommandons