Désaccord entre la Tanzanie et la Chine sur un projet portuaire de 10 milliards de dollars

(Agence Ecofin) - Le projet de construction d'un port et d'une zone économique spéciale à Bagamoyo, une station balnéaire située à 75 km au Nord de la capitale économique tanzanienne Dar es Salaam, pour un investissement de 10 milliards de dollars risque de tomber à l'eau. Des désaccords sur les conditions d'investissement opposent les autorités tanzaniennes à l'opérateur portuaire chinois China Merchants Holdings International, qui a été chargé de construire ce méga-projet financé par la Chine et le Sultanat d'Oman.

«Les conditions qu'ils nous ont données n'étaient pas viables sur le plan commercial. Nous leuravons dit non.», a déclaré le directeur général de l'Autorité portuaire tanzaniene (TPA), Deusdedit Kakoko (photo), cité par Reuters.

«Cela aurait été une perte ... Ils ne devraient pas nous traiter comme des écoliers et se comporter comme nos enseignants.», a-t-il ajouté. M. Kakoko a également, fait savoir le gouvernement tanzanien, adressé officiellement ses doléances à l'opérateur portuaire chinois. «Nous attendons qu'ils entament de nouvelles discussions. Quand ils seront prêts, nous reprendrons les discussions.», a-t-il dit.

Dans un courrier électronique adressé à Reuters, China Merchants Holdings International a cependant indiqué que les négociations avec la partie tanzanienne se sont étalées sur plusieurs années sans aboutir à un accord juridiquement contraignant. «Ce projet est un projet d'investissement purement commercial, et China Merchants Holdings a toujours suivi les principes de faisabilité commerciale et de coopération gagnant-gagnant dans ses investissements à l'étranger.», a souligné le groupe chinois.

Depuis son entrée en fonction à la fin de l'année 2015, le président tanzanien John Magufuli s'est attaché à renégocier des accords importants conclus sous le règne de son prédécesseur Jakaya Kikwete avec des investisseurs étrangers dans les domaines de l'exploitation minière, du gaz naturel, des télécommunications et des infrastructures.

L'accord relatif àla construction du port de Bagamoyo a été signé avec China Merchants Holdings International en 2013. Ce nouveau port vise à transformerla Tanzanie en un hub commercial régional et à désengorger le port de Dar es Salaam qui tourne au-delà de ses capacités.

Lire aussi:

19/10/2015- La Tanzanie entame la construction d'un port et d'une zone économique spéciale pour 10 milliards$

14/03/2016- L'opérateur portuaire China Merchants Holdings prévoit une expansion en Afrique de l'Ouest et de l'Est

20/04/2018- Ports africains: batailles homériques sur fond d'égoïsmes nationaux

Nous vous recommandons

Economie

DEVELOPPEMENT DURABLE : Dakar, future ville durable

Enqueteplus