DISTRIBUTION KITS ALIMENTAIRES : Diourbel s'impatiente

La distribution des kits alimentaires a débuté Diourbel avec le ministre du Développement communautaire, de l'Equité sociale et territoriale Mansour Faye, qui a annoncé la possibilité de leur extension 2 millions de ménages, soit 16 millions de personnes. Le package promis est incomplet, alors que les populations demandent avec insistance sa mise disposition.

"Je suis vraiment gêné que ma commune abrite cette cérémonie, alors que nous ne sommes pas demandeurs. Je suis encore plus que gêné, parce que des populations des communes voisines n'ont pas reçu leurs kits alimentaires, alors qu'elles en ont effectivement besoin. Monsieur le Ministre, dans nos traditions, il n'est pas indiqué de manger et de laisser ses voisins. C'est la raison pour laquelle j'aurais souhaité que les vivres arrivent le plus rapidement possible ces populations. C'est après cela seulement que je serai soulagé'', a dit sur un ton désolé le maire de la commune de Darou Salam Typ, Serigne Bassirou Mbacké.

C'était l'occasion de la cérémonie de lancement des opérations de distribution des kits alimentaires, présidée par le ministre du Développement communautaire, de l'Equité sociale et territoriale Mansour Faye, mardi dernier. Cette doléance du maire de Darou Salam Typ revient comme une ritournelle, dans la région de Diourbel où les populations bénéficiaires ne cessent de demander le démarrage effectif de la distribution des kits alimentaires. Parce qu' ce jour, ils ne sont pas encore au complet. Dans le département de Bambey, par exemple, le sucre, l'huile et les pâtes alimentaires ne sont pas encore disponibles. Il en est de même pour le département de Diourbel où les bénéficiaires attendent encore l'arrivée du sucre et des pâtes alimentaires.

Malheureusement, le ministre du Développement communautaire, de l'Equité sociale et territoriale n'a pu les rassurer. Il n'a rien dit sur le sujet. Mansour Faye a préféré parler de la quantité allouée aux couches vulnérables. "Je rappelle que la région de Diourbel fait partie des trois premières régions, en termes de volume, qui reçoit cette aide alimentaire. Donc, c'est une région particulière, avec la commune de Touba qui reçoit plus de volume par rapport l'aide alimentaire. Rien que dans la commune de Touba, 3 700 ménages seront bénéficiaires de cet appui alimentaire. Et je comprends aisément la tâche ardue réservée l'ensemble des comités de ciblage et des sous-comités de la commune de Mbacké'', a-t-il indiqué.

Si l'on en croit le ministre, une extension des bénéficiaires est envisagée. Les 9 villages de reclassement social feront alors partis des bénéficiaires de kits alimentaires. A terme, 2 millions de ménages, soit 16 millions de francs, seront dotés de kits alimentaires, dans le cadre de la pandémie Covid-19.
Boucar Aliou Diallo

Nous vous recommandons