ECHANGES EXTERIEURS TROISIEME TRIMESTRE 2020 : Le solde commercial du Sénégal s’est amélioré de 32,4 milliards

Par , publié le .

Economie

 

Le solde commercial du Sénégal a connu une consolidation de 32,4 milliards, au troisième trimestre de 2020.  C’est ce que révèle la Note sur les évolutions économiques récentes (NEER) publiée par l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) qui a fait un point sur la situation économique récente du pays.  

 

Au troisième trimestre de 2020, le solde commercial du Sénégal a connu une amélioration. D’après la Note sur les évolutions économiques récentes (NEER) publiée par l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD), il s’est établi à  -520,8 milliards F CFA contre -553,2 milliards au trimestre précédent, soit une amélioration de 32,4 milliards de F CFA. 

»˜’Cette amélioration du solde est essentiellement due à  la réduction du déficit vis-à -vis du Nigeria (-19,9 milliards de F CFA contre -65,2 milliards de F CFA au trimestre précédent) et au renforcement de l’excédent vis-à -vis de la Suisse (+65,5 milliards de F CFA contre +24,7 milliards de F CFA au trimestre précédent). Toutefois, le renforcement du déficit vis-à -vis de la Chine (-96,5 milliards de F CFA contre -62,9 milliards au trimestre précédent) a atténué cette amélioration du solde commercial », indique la note.

La NEER ajoute que »˜’le cumul du solde commercial, à  la fin du troisième trimestre de 2020, s’est détérioré pour s’établir à  -1 605,7 milliards de F CFA contre -1 594,0 milliards de F CFA pour la même période en 2019, soit une aggravation du déficit de 11,7 milliards ».

Du côté des exportations, le document de l’ANSD rapporte qu’en valeur, elles se sont relevées, tandis que les importations ont baissé en variation trimestrielle. »˜’Les exportations sont évaluées au troisième trimestre 2020 à  458,3 milliards de F CFA, contre 430,7 milliards de F CFA au trimestre précédent, soit une hausse de 6,4 %. Selon la note, ce relèvement est essentiellement dà» »˜’à  celui des expéditions de produits pétroliers (34,5 milliards de F CFA, contre 17,2 milliards de F CFA au trimestre précédent, soit 100,6 %), d’or industriel (+78,3 %), de ciment hydraulique (+19,5 %) et de titane et zircon (+18,9 %) », rapporte la NEER.

Toutefois, la note précise que la contraction des ventes à  l’extérieur de produits arachidiers (-98,0 %) a atténué cette hausse.

Cependant, la même source renseigne que les exportations ont connu une contraction de 2,4 %, comparées au troisième trimestre de 2019. »˜’Leur cumul à  la fin du troisième trimestre 2020 est arrêté à  1 479,9 milliards de F CFA, contre 1 502,4 milliards de F CFA pour la même période en 2019, soit une diminution de 1,5 % », lit-on dans la note. D’après le document, les principaux produits exportés au cours de la période sous revue sont l’or industriel (135,5 milliards de F CFA), les produits halieutiques (61,3 milliards de F CFA), les produits pétroliers (34,5 milliards), le titane et zircon (29,8 milliards de F CFA) et l’acide phosphorique (29,5 milliards de F CFA). »˜’Les principaux pays clients du Sénégal sont la Suisse (16,5 %), principal destinataire de l’or, l’Australie (11,5 %), principal acquéreur des minerais lourds, le Mali (10,8 %), l’Inde (9,1 %) et la république de Guinée (4,2 %) », note l’ANSD.

Les importations ressorties à  979,1 milliards de F CFA

En revanche, pendant la période sous revue, les importations ont connu une légère chute. Celles-ci sont ressorties à  979,1 milliards de F CFA, contre 983,9 milliards de F CFA au trimestre précédent, soit une baisse de 0,5 %. Selon l’ANSD, ce repli est imputable à  la diminution des achats à  l’extérieur de boissons et tabacs (-40,5 %), de produits pétroliers (-38,6 %), de produits céréaliers (-38,0 %) et d’huiles et graisses (-10,0 %). Toutefois, l’augmentation des importations de sucres et produits sucrés (31,1 milliards F CFA, contre 9,9 milliards F CFA) a atténué cette tendance baissière.

Comparées au troisième trimestre de 2019, les importations ont connu une contraction de 12,0 %. Leur cumul à  la fin du troisième trimestre est ressorti à  3 085,6 milliards F CFA, contre 3 096,4 milliards F CFA pour la même période en 2019, soit un fléchissement de 0,4 %. D’après la note trimestrielle, les principaux produits importés, au cours de la période sous revue, sont les machines et appareils (126,2 milliards F CFA), les produits pétroliers (108,4 milliards F CFA), les produits chimiques (96,7 milliards F CFA) et les matériels de transport et pièces détachées (84,7 milliards F CFA). L’ANSD indique que les principaux pays fournisseurs du Sénégal sont la France (17,0 %), la Chine (10,5 %), les Pays-Bas (4,7 %), la Turquie (4,4 %) et le Brésil (4,3 %).

Il convient noter que la Note sur les évolutions économiques récentes fait le point sur la situation économique récente au Sénégal, au cours du trimestre sous revue. Elle est publiée au plus tard 100 jours après la fin du trimestre sous revue.

MOUSTAPHA GUEÌ€YE (STAGIAIRE)

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut