ENTRETIEN AVEC DR ABDOULAYE KEBE DIA, PHD HEALTH SCIENCES, USA : « Je pense que seule l’immunité induite par la vaccination peut arrêter cette pandémie »

Par , publié le .

Economie

 

C’est à  travers une plateforme dénommé «Cadre de réflexion » et regroupant de jeunes Sénégalais que le Dr Abdoulaye Kébé Dia a été interpellé sur la Covid-19. Les échanges entre ces jeunes et Dr Dia ont été transcrits pour servir à  un plus grand public. Toutes les questions tournent autour du virus, sa mutation et la riposte apportée par les différents pays dans le monde.

 

Que veut dire COVID-19?

COVID-19 est l’abréviation en anglais de « Coronavirus disease 2019 ». Ce qui signifie en français « la maladie à  coronavirus 2019 » avec 2019 comme année de découverte de ce virus. Il attaque les poumons entrainant ainsi des troubles respiratoires. COVID-19 appartient à  la famille des coronavirus, connus pour causer des maladies allant du simple rhume à  des maladies plus graves, telles que le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS) et le syndrome respiratoire aigu sévère (SARS). La COVID-19 ou SARS-Cov 2 est le plus néfaste des coronavirus, puisqu’elle a entrainé une pandémie .

On raconte que le virus a été créé en Chine. Simples accusations?

L’origine exact du virus est pour le moment inconnue. La thèse officielle stipule qu’il proviendrait de la chauve-souris avec une transition possible chez le pangolin. Le premier cas a été identifié en Chine, plus précisément dans la ville de Wuhan, en Décembre 2019. Pour certains, le virus serait venu du marché chinois de Wuhan connu pour la vente de viande d’animaux sauvages. Pour d’autres, le virus aurait soit échappé par erreur, soit été fabriqué  exprès pour des fins politiques par un laboratoire chinois de haut niveau de sécurité (P4). Personnellement, je me fie à  la thèse officielle, parce que des coronavirus identiques à  96,1% et 85% à  la Covid-19 ont été respectivement identifié chez la sauve-souris et le pangolin. Vous savez, les virus mutent et sont capables de passer de l’animal à  l’homme(on parle de zoonose). Les experts de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) sont actuellement en Chine pour enquêter sur l’origine exacte du virus et ils ont visités aussi bien le marché que le laboratoire en question. Je veux rajouter que beaucoup de pays occidentaux ont critiqué la Chine pour leur manque de transparence sur la Covid-19, ce qui se comprend parfaitement. Les premières annonces des experts de l’OMS n’établissent pas de certitude sur l’origine du virus. 

Au courant de la première vague, l’Occident a enregistré des milliers de mort. Ces chiffres sont-ils exacts ? ou est-ce une fable?

Tous ces chiffres sont avérés. Par contre, je doute sur le fait que la Chine ait avancé un nombre d’environ 3.000 morts seulement.  C’est difficile à  croire dans la mesure o๠la Chine est l’épicentre de la pandémie. D’ailleurs, on a vu que les critiques à  ce propos ont poussé la Chine à  revoir ses chiffres à  la hausse.

Je suis sà»r que, les chiffres sont fiables en Occident. Je parle en connaissance de cause. Je vis en occident et j’ai aussi vécu en Afrique. Tous les chiffres effroyables que vous entendez en Italie, en Espagne, en France, en Angleterre actuellement et même en Amérique o๠la Covid fait ravage, sont fiables. Si vous voulez avoir des doutes sur les chiffres, allez chercher en Afrique, en Chine, en Russie…o๠on peut facilement manipuler les statistiques.

Peut-on savoir la situation des vaccins annoncés dans votre pays ?

Pour le moment, il y a 3 vaccins autorisés en Occident : Pfizer-BioNTech, Moderna et AstraZenica. Les USA, par le biais de la FDA (Food and Drug Administration) sont les premiers à  autoriser l’utilisation d’urgence des vaccins de Pfizer-BioNTech et de Moderna en Décembre 2020. Je veux être précis sur ce point. Le vaccin n’est pas encore approuvé par la FDA parce que l’approbation obéit à  une procédure beaucoup plus longue et demande beaucoup plus de données. L’autorisation d’utilisation d’urgence veut dire que pour le moment, les avantages connus du vaccin sont supérieurs aux inconvénients connus. Par conséquent, vu l’urgence médicale, ces vaccins sont autorisés. L’autorisation d’utilisation d’urgence suit aussi une procédure rigoureuse. Pour plus de transparence, la FDA a regroupé des experts indépendants en public pour étudier les données de 44.000 sujets et faire la recommandation. L’Europe a autorisé en premier les vaccins de Pfizer-BioNTech et Moderna, puis celui de AstraZenica. Il y a aussi le vaccin Russe, notamment, le « Sputnik». Ce dernier n’est pas encore autorisé en Occident, mais pourrait l’être prochainement. L’Américain Johnson & Johnson a aussi déposé une demande d’autorisation.

Avec l’utilisation des vaccins estce qu’on peut s’attendre à  des effets négatifs sur la santé des populations ?

C’est une question très Pertinente. Ecoutez., n’importe quel médicament que vous prenez peut entraîner des effets secondaires. Il suffit de lire la notice et vous verrez toujours les effets secondaires et les contre-indications. Généralement, vous verrez sur la boite : .lisez attentivement la notice avant de prendre ce médicament. En effet, pour le vaccin aussi il y a un risque d’avoir des effets secondaires et il y a aussi des contre-indications. Certaines personnes ont des effets secondaires mineurs (rougeur, nausée, fatigue) ou parfois grave (vertige, inflammation de la gorge et du visage, etc.). Mais la plupart des personnes le tolèrent parfaitement avec parfois quelques effets secondaires après la prise de la 2ème dose. Personnellement, j’ai pris les 2 doses du vaccin et je n’ai développé aucun effet secondaire à  part une petite inflammation là  o๠j’ai pris l’injection. Ce qui est parfaitement normal. Je connais d’autres personnes qui ont pris le vaccin et qui vont tous très bien.

Que Conseillerez-vous aux Sénégalais par rapport aux vaccins ?

Je pense que seule l’immunité induite par la vaccination peut arrêter cette pandémie. Je crois que le Sénégal sera aussi obligé de passer par la vaccination. Je vous donne comme exemple, certains pays de l’Europe du Nord comme la Hollande, la Norvège.qui avaient refusé le confinement lors de la première vague et avaient opté pour l’immunité collective naturelle. Naturellement, quand nous avons un agent pathogène (virus ou bactérie) dans notre organisme. Ce dernier le combat, le détruit et construit une immunité en mémoire. Comme ça, la prochaine fois que l’organisme est en contact avec le même agent pathogène, il l’identifie et le détruit plus facilement.

L’immunité collective veut dire quand au moins 50% ou plus de la population s’immunisent contre le virus, cela va couper la chaine de transmission et stopper l’épidémie. Mais quand la 2ème vague à  frapper, tous ces pays qui avaient misé sur l’immunité collective naturelle au début de la pandémie se sont confinés. Ce qui signifie que l’immunité collective naturelle n’a pas fonctionné. Il faut constater que l’Afrique est moins touchée par la Covid peut-être grâce à  la jeunesse de la population comparée à  l’Occident parce que les statistiques ont montré que la Covid est plus redoutables avec les personnes âgées de plus de 65 ans ou les personnes qui présentent certaines comorbidités comme l’hypertension artérielle, le diabète, l’insuffisance respiratoire etc. Il y a d’autres hypothèses pertinentes qui pourraient expliquer la situation actuelle en Afrique mais il faut rester très vigilant parce que rien n’est statique dans la vie.

Peut-on avoir en Afrique le même type de vaccin qu’en Occident?

Bien sà»r parce que c’est le même virus qui a commencé en Chine que l’on retrouve partout. Sauf que naturellement, il est entrain de muter, c’est à  dire qu’il change un peu. Si vous suivez les actualités on parle des variants Anglais et Sud-Africain. Récemment un nouveau variant à  75% plus contagieux a été détecté en Angleterre. C’est le cas aussi en Afrique du Sud, le pays africain le plus touché. Donc je réaffirme que le même vaccin peut protéger tout le monde parce que la séquence générale reste le même en moins qu’il ait une mutation très importante qui nécessitera un nouveau vaccin.

Est ce que c’est un seul vaccin qui est mis sur le marché ? Sinon, quel est  sa spécificité?

Non, Il y a plusieurs vaccins fabriqués par différentes compagnies pharmaceutiques. Pfizer-BioNTech, Moderna et Johnson & Johnson sont Américains, AstraZenica est Suèdo-Anglaise, Sputnik est Russe. Les Chinois (Sinovac) et les Indiens (Bharat Biotech) ont aussi leur vaccin et peut être bientôt le Cuba aussi. Tous ces vaccins utilisent différentes méthodes. Les Chinois et les Indiens utilisent une méthode plus traditionnelle. C’est le virus même qui est inactivé (tué) puis injecté dans le corps. Puisque le virus est inactif, il ne pourra pas causer de maladie mais l’organisme pourra l’identifier, le détruire et acquérir l’immunité pour les prochaines contaminations.

Les vaccins Américain, Russe et Suèdo-Anglaise ont une méthode plus sophistiquée puisqu’ils utilisent du matériel génétique (ADN ou ARN) pour synthétiser dans l’organisme la protéine qui se trouve à  la surface du virus. C’est cette protéine que l’organisme va identifier, détruire et garder en mémoire pour construire une immunité. Comme ça, quand le vrai virus arrive, le système immunitaire va l’identifier par cette protéine et l’éliminer. L’ingénierie et la précision de cette méthode font que les « fake news » disent qu’il y a un GPS dans le vaccin.

Ce qui est absurde (Rires). Pour comprendre le mode de fonctionnement de ces vaccins à  ADN ou ARN messager, permettez-moi de vous faire une petite leçon simplifiée de sciences naturelles. Dans notre organisme, nous synthétisons les protéines dans les cellules de la façon suivante. Du noyau de la cellule, l’ADN qui contient l’information génétique vas être lu et transcrit en ARN messager qui va passer dans le cytoplasme o๠il y a des ribosomes. Ces derniers vont lire l’ARN messager pour synthétiser des acides aminés qui forment une protéine. Par ailleurs, il est important de comprendre comment le virus se multiplie dans notre corps.

Le virus ne peut pas se multiplier seul sans une cellule hôte. Quand un virus s’introduit dans l’organisme, il se fixe sur les récepteurs de surface de la cellule avec des protéines qu’il porte à  sa surface . Ensuite, le virus va pénétrer dans la cellule et corrompre l’information génétique de la cellule. Ainsi la cellule va se retrouver à  multiplier le virus.  Maintenant, revenons à  nos vaccins. Les Russes, les Suèdo-Anglais et l’Américain Johnson & Johsnson ont caché une copy de l’ADN du virus dans un autre virus inoffensif. Une fois inoculé dans l’organisme, l’ADN va transcrire l’ARN qui va permettre la synthèse des protéines du virus de la Covid qui seront neutralisées et gardées en mémoire par le système immunitaire. Le corps va aussi détruire l’ADN et l’ARNm puisqu’ils sont des éléments étrangers dans l’organisme. Contrairement à  la méthode précédente, les vaccins Américains de Pfizer-BioNTech et Moderna contiennent seulement l’ARNm qui va permettre la synthèse des protéines du virus qui seront neutralisées et gardées en mémoire par le système immunitaire. L’ARNm sera aussi par la suite détruite.

Quel vaccin conseilles-tu as tes frères d’Afrique ?

Ecoutez, il y a différents vaccins dans le marché. Je trouve que le Sénégal a une grande faculté de médecine, de pharmacie et de biologie. Alors, l’Etat doit jouer son rôle. Il doit regrouper ses experts qui feront des recommandations. Et, l’Etat choisira son fournisseur en fonction des intérêts de sa population.

Je dois vous signaler quand même qu’en Europe, les firmes pharmaceutiques ont signé des accords avec l’union européenne pour se protéger en cas d’effets secondaires inattendus. En Occident, les firmes pharmaceutiques risquent gros en cas de scandale pharmaceutique. Comme ce vaccin a été produit plus rapidement sous la demande les autorités politiques qui le voit comme une solution à  cette crise, les firmes pharmaceutiques ont voulu se protéger en amont. Ce que je trouve très logique.

L’urgence aujourd’hui tourne autour de l’existence ou pas de vaccin. Peut-on d’une façon aussi urgente trouver de vaccin?

Sans hésiter, la réponse est oui. C’est une prouesse scientifique qu’en 1 an ils ont mis sur pied un vaccin qui est efficace à  95%. Je vais vous choquer. Le vaccin de la grippe qui se fait chaque année en Occident est seulement efficace de 40 à  60%. En moyenne il faut 10 ans pour élaborer un nouveau vaccin ou une nouvelle molécule pour les autres médicaments. Mais la science évolue et il y a aussi urgence de la situation. Le vaccin d’Ebola a pris 5 ans et celui de la Covid a pris 1 an parce les laboratoires en ont fait une priorité absolue avec beaucoup de ressources. Peut-être que dans 50 ans ou 100 ans, on pourra élaborer des vaccins en moins d’un an ou 6 mois.

Ne trouvez-vous pas douteux l’existence de plusieurs vaccins pour une seule maladie?

Non pas du tout. Pour chaque maladie, il y a différents médicaments sur le marché. Prenons l’exemple du paludisme. Si vous allez à  la pharmacie, il y a différents médicaments du moins chers au plus chers proposés par différents firmes pharmaceutiques. Je dirais même heureusement que nous avons le choix. Un monopole serait catastrophique. Encore une fois, c’est à  l’Etat de jouer son rôle en trouvant le vaccin qui arrange le mieux sa population. Il faut comprendre que cette crise de la Covid est inédite. Du coup, en plus des enjeux sanitaires, il y a aussi des enjeux économiques colossaux et même géopolitiques. C’est pourquoi tous les grands pays se sont lancés dans la course. Comme vous le savez, les Russes étaient les premiers a à  homologuer un vaccin, ce qui n’était pas de bon goà»t pour les Occidentaux.

Supposons qu’il y ait un scandale lié aux vaccins qui  va endosser les responsabilités?

 J’ai répondu en partie à  cette question. S’il y a un scandale, je crois qu’il y aura 2 responsables. Le premier est le laboratoire pharmaceutique qui a élaboré le vaccin et le deuxième sera l’Etat qui l’a autorisé. Comme je l’ai dit ; en Europe les firmes pharmaceutiques ont des accords pour se protéger en amont parce qu’un scandale pharmaceutique est toujours possible. Il y en a eu plusieurs dans le passé.

Les mesures barrières comme le port de masque sont-ils efficaces alors qu’en réalité on ravale le CO2 à  50 %?

Oui bien sà»r que les mesures barrières sont indispensables en temps d’épidémie. Vous savez, le masque protège de 2 manières : la première en empêchant la projection de particules liquides contenant le virus quand on parle ou tousse et la deuxième en filtrant l’air que l’on respire de ces mêmes particules liquides qui peuvent contenir le virus. Peut-être qu’on ravale beaucoup de CO2 mais t’as jamais entendu que quelqu’un est mort parce qu’il a été asphyxié par son masque (rire). Je suis actuellement en Corée du Sud. Ici, tout le monde porte un masque. Beaucoup de pays asiatiques avaient déjà  cette culture avant la Covid. Je crois que c’est l’une des mesures barrières qui peut expliquer pourquoi la pandémie est vraiment sous contrôle en Corée. Il y a eu peu de restrictions comparé aux autres pays développés.

Le couvre-feu également est-il efficace surtout que toute la journée les gens circulent?

Bien sà»r que le couvre-feu est efficace. Je vais utiliser votre logique pour vous expliquer le pourquoi. Disons que dans 24h, les gens vont dormir pendant 8h et circuler pendant 16h. En circulant pendant les 16h, ils seront en contact les uns  avec les autres. Ce qui favorisera la propagation de la maladie. L’objectif du couvre-feu est de limiter les contacts des uns des autres. Donc si le couvre-feu concerne 6h dans les 16h, les gens n’auront que 10h pour circuler. Ce qui empêchera beaucoup de contacts et par conséquent limitera les chances de propagation du virus. L’efficacité des couvre-feux sont périodiquement évalués afin de les lever, les maintenir ou de passer au confinement. La méthode la plus radicale et efficace est le confinement total et strict. Ce qui n’est rien d’autre qu’un couvre-feu de 24h/24h. C’est ce que la Chine a appliqué pour contrôler rapidement le virus. Je parie que les personnels de santé seront favorables à  cette méthode puisqu’ils sont en première ligne. Mais cette méthode est difficilement acceptable dans une démocratie. Encore mieux, cette méthode est presque impossible dans les pays pauvres o๠les gens vivent au jour le jour.

Quel est votre avis à  propos des médicaments traditionnels et autres propositions faites par nos  tradipraticiens?

Vous savez la médecine traditionnelle existe partout même chez les Blancs mais il faut reconnaître que la médecine moderne est plus efficace. Même en Chine o๠l’on parle d’une médecine traditionnelle vieille de plusieurs millénaires, c’est la médecine moderne qui domine parce que la médecine moderne est scientifique. Elle utilise des méthodes rationnelles et conventionnelles très strictes pour évaluer l’innocuité d’un médicament. Ce qui n’est pas toujours le cas avec la médecine traditionnelle. Récemment, j’ai vu une vidéo qui circulait au Sénégal o๠un homme parlait d’un cocktail qui serait efficace contre la Covid si Dieu le veut. Là , il est obligé de rajouter « si Dieu le veut » avec insistance, parce que rien ne permet d’affirmer avec exactitude que c’est son médicament qui a soulagé ses patients parce qu’il n’y a pas eu d’expérience. La médecine des tradipraticiens est comme de la loterie en moins qu’il s’agisse d’un médicament qu’on utilise depuis très longtemps dont l’efficacité est admise par tous. J’aime donner en guise d’illustration une expérience personnelle. J’avais un asthme très sévère de 3 mois à  14 ans. Il a été recommandé à  mes parents de me donner des pamplemousses et ils se sont avérés très efficaces au point que j’ai arrêté les médicaments conventionnels. Donc à  chaque fois que je vois quelqu’un souffrir d’asthme, je le lui recommande des pamplemousses mais je précise toujours que je suis le seul sujet connu de cette expérience. Vous pouvez essayer, si ça ne marche, c’est juste un fruit. Je recommande aussi à  toute personne tentée d’essayer d’en parler à  son médecin ou pharmacien si elle prend des médicaments pour une autre maladie à  cause des possibles interactions du pamplemousse avec d’autres médicaments .

Que conseillez-vous à  une femme enceinte et qui veut comprendre les risques pour le bébé si elle est infectée?

Il y a des risques aussi bien pour la femme que le bébé. Les femmes enceintes font parties de la catégorie des personnes fragiles. Vous savez, la grossesse c’est comme un « tremblement de terre » dans l’organisme de la femme parce qu’il y a des changements immunologiques et biophysiologiques importants qui la rendent plus sensible aux infections. Selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des Etats Unis, les femmes enceintes courent un risque accru de maladie grave due à  la Covid et de décès par rapport aux autres femmes. De plus, les personnes enceintes atteintes de la Covid pourraient présenter un risque accru d’autres effets indésirables, tels que l’accouchement prématuré (accouchement avant 37 semaines). Donc, une femme enceinte doit éviter de contracter la Covid en respectant scrupuleusement les mesures barrières.

Par ailleurs, je ne recommanderais pas le vaccin pour une femme enceinte ou qui prévoit de l’être pour la simple raison qu’il n’y a pas encore suffisamment d’études concernant les effets de du vaccin sur le fÅ“tus. Vous savez, les premiers jours/semaines de fÅ“tus sont très sensibles. Il y a une forte multiplication cellulaire et la mise en place des organes. Toute perturbation de ce mécanisme pourrait entrainer des mutations qui pourraient causer des malformations plus ou moins graves.

Docteur n’est-ce pas les virus aussi évolue. Serait-il vraiment possible de trouver une solution à  ce virus dont du coup on parle de deuxième vague avec des symptômes différents ?

On trouvera toujours une solution. Il y a eu beaucoup d’épidémies qui ont frappé l’humanité avant la Covid et même avant l’apparition de la vaccination, mais on s’en est toujours sorti. Il est extrêmement rare de voir une épidémie exterminer toute une population. Quel que soit la virulence d’une maladie, il y aura toujours dans une population des individus que la nature (Dieu) a préparés pour résister contre certaines maladies. C’est par ce mécanisme naturelle que l’espèce humaine se pérennise. Chez les animaux aussi, vous entendez régulièrement des épidémies qui font des ravages mais vous voyez toujours des animaux qui ne tombent pas malade. Ces derniers vont survivre à  l’épidémie puis vont se reproduire pour reconstruire une population. Seulement, l’avancée de la science avec la vaccination et les autres médicaments permettent de faire moins de victimes. Par exemple, une épidémie qui pouvait décimer 80% avant l’ère de la vaccination fera maintenant peut-être 5% de victimes avec la vaccination parce maintenant on arrive à  protéger les individus les plus faibles

Avec les épidémies, il y a souvent une seconde vague à  cause des différents facteurs : facteurs humains et climatiques, porteurs sains, mutations du virus, etc. Quand il y a une épidémie on prend des mesures d’urgence pour contenir la maladie. On observe des résultats satisfaisants. Par la suite, on baisse la garde. Les porteurs sains, les mutations du virus et parfois les conditions climatiques propices au virus ou à  l’activité humaine vont favoriser la résurgence des contaminations et entrainer une deuxième vague. Par exemple en été les gens circulent plus qu’en hiver, cela peut affecter la vitesse de propagation du virus.

On a vu des vidéos qui circulent indiquant la mort de quelques personnes âgées quelques heures après injection du vaccins. Ces allégations sont-elles vraies?

Moi, je dis toujours qu’une information sans source n’est pas une information. En tant qu’intellectuel et scientifique, je ne considère que les informations qui ont une source fiable. C’est vrai que les médias sociaux ont beaucoup démocratisé l’information mais ils font beaucoup de dégâts aussi. Je n’ai lu nulle part qu’il y ait des personnes âgées décédées quelques heures après la prise du vaccin mais c’est très possible. Premièrement, ce vaccin est contre la Covid et non pas contre la mort. Deuxièmement, ce vaccin est efficace à  95%.

Donc 5% des gens qui prendront ce vaccin ne seront immunisé contre le virus. Par exemple pour moi qui l’aie pris, je ne peux pas être sà»r et certain que je suis immunisé parce que je peux être aussi bien dans le lot 95% que celui du 5%  moins que je fasse un test sérologique. Cependant, je le suis très probablement, parce que 95% des personnes qui prennent ce vaccin s’immunisent contre la Covid. Dernièrement, 33 personnes en Norvège et 71 dans l’Union Européenne (France, Allemagne, Danemark, Suède) sont mort quelques jours après la prise de la première dose du vaccin. Toutes ces personnes étaient très âgées et présentaient des comorbidités parfois très graves. Aucun de ces décès est lié à  la Covid. On soupçonne les effets secondaires du vaccin (fièvre, diarrhée, nausée,) qui pourrait être fatals à  des personnes âgées et malades. Cela a poussé les autorité Norvégienne à  revoir leur politique de vaccination par rapport aux personnes âgées. Je vous assure que s’il est prouvé en Amérique ou en Europe que certaines personnes sont mortes à  cause du vaccin, le vaccin serait arrêté.

Il y a même une question de bon sens sur certaines informations que l’on voit sur les réseaux sociaux. Après je comprends, les gens ont peur et ne sont suffisamment sensibilisés sur cette pandémie et le vaccin. Dites-moi, vous avez une fois vu en pharmacie un médicament o๠l’on dit attention ce médicament peut entrainer la mort chez certaines personnes. Qui prendra ce médicament ? (Rire). Donc ; vous voyez, c’est parfois une question de bon sens.           

Et que doit faire la femme qui allaite son bébé de 3 mois si elle attrape le coronavirus?

            C’est une question très pertinente et franchement je ne sais. Je lui conseillerai de parler à  un médecin parce je ne suis pas médecin.

Nous assistons à  une diversité de vaccin. D’après vous quel est le plus efficace ?

            C’est difficile de faire un classement équitable mais on peut dresser le tableau suivant.

1er : Américains de Pfizer BioNtech avec une efficacité de 95%,

2ème : Américain de Moderna avec une efficacité de 94, 1%,

3ème : Russe de Spoutnik avec 91%

4ème : Suèdo-Anglais de AstraZenica avec une efficacité de 89% mais une efficacité de 60% sur le variant Sud-Africain.

5ème : American de Johnson & Johnson avec une efficacité de 85% sur les formes sévères et 66% sur les formes modérées. C’est le seul vaccin à  dose unique.

Quelle est la différence entre les différents tests de la Covid? Quel est le plus précis?

Il y a 3 tests Covid: le test RT-PCR (Reverse Transcriptase-Polymerase Chain reaction), le test antigénique et le test sérologique. Le test RT-PCR est le plus le fiable parce qu’il cherche à  déterminer si l’individu est porteur du virus au moment du test en détectant le matériel génétique (ARN) du virus. Le test antigénique appelé aussi test rapide cherche à  détecter la présence de protéines du virus. Seulement ce test présente beaucoup de faux négatifs. Cela veut dire qu’un test négatif n’exclut pas la présence du virus. Le test sérologique permet de déterminer si l’individu était en contact avec le virus en détectant les anticorps. il est donc moins fiable car même les sujets guéris de la maladie auront le test sérologique positif.

PROPOS RASSEMBLES PAR ENQUETE

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut