FAILLITE DE MCDERMOTT INTERNATIONAL : Appréhensions sur Grand Tortue Ahmeyim

FAILLITE DE MCDERMOTT INTERNATIONAL : Appréhensions sur Grand Tortue Ahmeyim

Enqueteplus Le 2020-01-23  Source

McDermott International, la compagnie américaine chargée par BP de l'exécution des contrats portant sur des équipements dans la fourniture et la pose de conduites, ombilicaux et structures sous-marines, a déposé, hier, un dossier de mise en faillite Houston.

McDermott International déposera un dossier de mise en faillite, mardi, a confirmé la société de services pétroliers basée Houston. Dans un communiqué publié hier matin, McDermott a déclaré qu'il déposerait un plan de restructuration auprès du tribunal des faillites américain de Houston. Le plan, qui a le soutien des deux tiers de ses créanciers, permettrait McDermott de recevoir plus de 2,8 milliards de dollars de financement et de se débarrasser de 4,6 milliards de dollars de dette, selon le journal "The Houston Chronicle''.

Si "EnQuête'' s'intéresse la faillite de cette compagnie, c'est qu'elle est impliquée dans la réalisation de certains travaux du projet gazier Grand Tortue Ahmeyim (GTA) entre le Sénégal et la Mauritanie.

En mars 2019, l'opérateur leader pour le GTA, le major British Petroleum (BP, 61 % des parts), avait attribué des contrats McDermott International (et Baker Hugues) portant sur des équipements dans la fourniture et la pose de conduites, ombilicaux et structures sous-marines (Surf) ainsi que des équipements pour système de production sous-marin (SPS). A peine plus d'un trimestre plus tard, en juillet, le major britannique avait annoncé que le puits GTA-1, situé dans la zone de développement d'unités de Greater Tortue, a rencontré environ 30 m de charge nette de gaz dans le réservoir de haute qualité.

McDermott est une société américaine fournisseur de solutions technologiques, d'ingénierie et de construction destinées au secteur de l'énergie, spécialisée dans la conception et la construction d'infrastructures et de solutions technologiques, de la tête de puits au réservoir de stockage, pour le transport et la transformation du pétrole et du gaz en produits dérivés. Dans son bilan publié le 29 juillet 2019, les résultats de l'Américain faisaient état d'une perte de 61 millions de dollars pour le deuxième trimestre de 2019, malgré un chiffre d'affaires de 2,1 milliards de dollars.

L'annonce de McDermott d'hier met fin quatre mois de spéculations sur le dépôt de bilan de la société. Les rumeurs du marché selon lesquelles cette compagnie aurait utilisé les services d'une société de conseil en restructuration ont fait chuter le cours de ses actions l'été dernier. Les actions de McDermott s'échangeaient dans une fourchette de 6 dollars US par action en septembre, mais ont plongé en dessous de 1 dollar US par action. La société a reçu un avertissement de radiation de la Bourse de New York pour ramener les actions au-dessus du seuil de 1 dollar par action.

Dans le cadre du plan de restructuration, McDermott a accepté de vendre Lummus Technology au groupe Chatterjee et au groupe Rhône pour 2,725 milliards de dollars. Cependant, l'accord doit être approuvé par un juge de mise en faillite, dans le cadre d'un processus d'enchères qui pourrait être attribué un soumissionnaire plus élevé.

Mc Dermott avait sous-traité avec Nexans

Mercredi 28 août 2019, l'acteur mondial de l'industrie du câble, le Français Nexans, s'était invité dans la partie via un contrat signé avec l'Américain McDermott. Nexans s'est vu attribuer un contrat pour la fourniture d'environ 100 km d'ombilicaux et d'accessoires sous-marins pour le projet de gaz naturel aussi appelé Greater Tortue Ahmeyim au large de la Mauritanie et du Sénégal. Aux termes du contrat, Nexans devra fournir des services de gestion, d'approvisionnement, d'ingénierie, d'activités de fabrication et de test pour les ombilicaux et le matériel auxiliaire.

Les questions sur le devenir de ce partenariat restent en suspens, comme le sont celles qui sont liées la gestion d'ensemble du GTA qui est en entrée dans sa phase de développement.

Fondée en 1923, la compagnie américaine fournit des services de conception, d'ingénierie et de construction aux usines pétrochimiques, aux usines de gaz naturel liquéfié et aux installations pétrolières et gazières offshore. Avec plus de 32 000 employés dans 54 pays, la société de Houston a enregistré une perte de 1,9 milliard de dollars sur 2,1 milliards de dollars de revenus au troisième trimestre.

GTA est un projet gazier, dont le gisement est cheval entre le Sénégal et la Mauritanie. En décembre 2018, Kosmos Energy (28 %) et ses partenaires (la Britannique BP est l'opérateur leader avec 61 %, ainsi que les deux sociétés nationales d'hydrocarbures mauritanienne et sénégalaise) ont annoncé qu'une décision d'investissement finale (FID) pour la phase 1 du projet Greater Tortue Ahmeyim avait été approuvée. Ceci après que les deux gouvernements ont paraphé un accord d'unitisation sur ce gisement transfrontalier où le partage de la production est 50-50.

Pour la phase 1, ce sera initialement 2,5 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié (GNL) par an, en moyenne. Une fois le projet complété, ce ne sera pas moins de 10 millions de tonnes annuels qui devraient sortir des entrailles de l'offshore sénégalais.

"EnQuête'' a tenté d'avoir la réaction de BP Sénégal sur le sujet, mais l'opérateur principal sur ce projet gazier n'a pas commenté.

OUSMANE LAYE DIOP

Nous vous recommandons