Hôtellerie: le centre de formation de Gandon devrait être réceptionné "d'ici novembre'' (responsable)
Saint-Louis, 20 août (APS) - Le centre de formation dans les métiers de l'hôtellerie que l'Etat est en train de réaliser dans la commune de Gandon, Saint-Louis, devrait être réceptionné ''d'ici le mois de novembre'', a annoncé mardi le président du conseil d'administration du Cluster tourisme, Boubacar Sabaly.

S'exprimait lors d'une rencontre de partage du Cluster avec des professionnels et apprenants en tourisme et hôtellerie, afin de leur présenter les activités et objectifs du Cluster tourisme - grappe industrielle dédiée ce secteur, M.Sabaly a précisé que le centre en construction dans la commune de Gandon sera d'une capacité de 170 apprenants.
Dans le même temps, a-t-il rappelé, ''un grand centre de formation de référence'' d'une capacité de 250 apprenants est en cours de réalisation Diamniadio, la sortie de Dakar, un autre est également prévu Ziguinchor, avec le même nombre de places que celui de Gandon.
Selon lui, la réalisation de ces infrastructures de formation vise "répondre positivement aux préoccupations des professionnels sur le déficit de formation noté dans ce secteur, qui souffre d'un manque dequalification'', problème auquel il faut "apporter des réponses appropriées".
Il précise que ces centres devront ainsi assurer des formations dans des métiers de l'hôtellerie comme celui de valet de chambre (niveau CAP), réceptionniste, commis de cuisine, commis de salle.
Ils vont également proposer des formations en BTS cuisine et tourisme, indique Boubacar Sabaly, ajoutant que les référentiels de toutes ces formations "sont déj réalisés et seront adaptés chaque centre de formation des différentes régions".
Les rencontres initiées par le Cluster tourisme avec les acteurs du secteur visent "formaliser le type de relation asseoir avec les professionnels du tourisme, pour une meilleure prise en charge des apprenants, afin que ces derniers puissent bénéficier de 50 pour cent de formation initiale et 50 pour cent de pratique d'entreprise", a expliqué M.Sabaly.
"Il est aussi prévu un volet renforcement de capacités en formation continue pour les structures qui en feront la demande, car le Cluster est aussi l pour l'accompagnement'', relativement "tous les besoins identifiés dans le secteur du tourisme", a noté le président de son conseil d'administration.
Il assure que l'étape de Saint-Louis "marque le début d'une relation pérenne et bénéfique, entre le Cluster etles centres de formation professionnelle".

Nous vous recommandons

Economie

G5 Sahel

Enqueteplus

Economie

L'agro-écologie, le remède contre la pauvreté et l'exode rural Ndiob (maire)

Aps