L'ADIE veut traduire en actes concrets la volonté du Président Macky Sall pour...

L'ADIE veut traduire en actes concrets la volonté du Président Macky Sall pour...

Leral Le 2020-09-21  Source
L'Agence de l'informatique de l'Etat (ADIE) est en train de travailler dans le sens de traduire en ?'acte concret'' la volonté du président de la République Macky Sall d'arriver une ?'vraie équité'' dans l'accès aux services de l'Administration, a fait savoir son directeur général, Cheikh Bakhoum, lors d'une visite des chantiers du programme ?'Smart Sénégal'' Mbour.
L'ADIE veut traduire en acte concret la volonté du président Macky Sall qui veut une ?'vraie équité'' dans l'accès  l'administration
?'A travers les chantiers que nous mettons en oeuvre dans ce programme, nous voulons transformer en réalité le souhait du président Macky Sall d'avoir cette administration de proximité, qui sert le sénégalais partout où il serait. Donc, une vraie équité au niveau de l'accès aux services de l'Administration'', a-t-il notamment affirmé.

Selon lui, ces chantiers de ce programme vont aussi permettre une ?'meilleure connaissance du territoire national'', surtout des villes comme Mbour qui est une ?'ville économique extrêmement dynamique'', contribuant ?'activement'' ?'booster'' la croissance économique du pays.

?'Nous avons besoin d'avoir un système qui nous permet d'avoir les données géographiques du département, mais également l'ensemble de la vie économique et sociale, travers des drones qui sont acquis pour permettre d'avoir toutes ces données'', a fait valoir Cheikh Bakhoum, qui était en compagnie du préfet du département de Mbour, Mor Talla Tine, des maires de Mbour, El Hadji Fallou Sylla et de Saly-Portudal, Ousmane Guèye dont les deux collectivités territoriales bénéficient du programme ?'Sénégal numérique 2025'' (SN 2025), entre autres.

L'ADIE veut qu'un investisseur étranger qui vient dans le département de Mbour puisse disposer de toutes les données; ce qui renforce, selon Cheikh Bakhoum, l'attractivité de cette partie du Sénégal où une dynamique est enclenchée par les pouvoirs publics pour renforcer le développement économique de la Petite-Côte. ?'Il s'agit d'un vrai enjeu de développement, un outil que nous mettons disposition pour permettre l'essor de ce département'', a-t-il insisté.

?'Au-del de cela, le président de la République nous a instruit de renforcer la connectivité des espaces publics du pays, notamment ceux du département de Mbour, y compris la station touristique de Saly-Portudal qui vont se doter d'un Wifi public pour permettre l'accès universel de nos concitoyens l'Internet haut débit'', a précisé Bakhoum.

Dans son périple Mbour et Saly-Portudal, le DG de l'ADIE a visité quatre composantes parmi lesquelles la ?'Maison du citoyen'' qui disposera d'un guichet unique pour l'Administration sénégalaise, parce que Cheikh Bakhoum, travers sa structure, veut donner chaque citoyen d'avoir beaucoup de facilités se doter d'actes administratifs.

«Cette maison du citoyen est connectée avec de la fibre optique, avec un gros débit, mais aussi avec 45 autres maisons qui sont sur l'ensemble des départements du Sénégal», a expliqué M. Bakhoum.

Ainsi, les opérateurs qui seront Mbour pourront interagir avec ceux des autres départements du pays, facilitant ainsi la vie aux citoyens sénégalais.

Ce programme a aussi une composante éducation qui a permis l'Université virtuelle du Sénégal (UVS) d'avoir les outils technologiques dans les espaces numériques ouvert (ENO) pour que les étudiants qui en sont pensionnaires puissent disposer d'outils de travail leur permettant d'avoir accès aux différents enseignements qui sont en ligne.

?'Nous avons aussi un volet extrêmement important avec le ministère de l'Intérieur. C'est le lieu de remercier tous les éléments des forces de défense et de sécurité qui nous ont accompagnés durant tout le processus pour sécuriser les lieux stratégiques de la ville de Mbour et de la station balnéaire de Saly-Portudal'', a dit le DG de l'ADIE qui a visité le centre de commandement de Saly-Portudal.

Selon Cheikh Bakhoum, le coût global de ce programme est de 150 millions de dollar US pour l'ensemble des départements du Sénégal.

Pour le maire de Saly-Portudal, Ousmane Guèye, ce programme ne peut qu'être que salutaire pour lui et ses administrés, dans la mesure où la Petite-Côte est une zone touristique constamment visitée par des ressortissants de tous les pays du monde.

?'L'installation de telles infrastructures technologiques ne font que contribuer la sécurisation des personnes et des biens. Tout ce qui peut être fait pour renforcer la sécurité, nous l'encourageons et l'accompagnons aux côtés des pouvoirs publics'', a promis l'élu local.

D'après lui, sa commune mérite d'être un appui, parce que c'est une localité qui joue un ?'rôle très important'' dans l'économie nationale. A l'en croire, l'Institution municipale qu'il dirige reste la disposition des forces de défense et de sécurité pour une ?'meilleure sécurisation'' des personnes et des biens.

Serigne Makhtar Fall



Source : https://www.lejecos.com/L-ADIE-veut-traduire-en-ac...

Nous vous recommandons