La formation professionnelle est le parent pauvre des financements européens pour l'éducation en Afrique (Institut Montaigne)

La formation professionnelle est le parent pauvre des financements européens pour l'éducation en Afrique (Institut Montaigne)

Agenceecofin Le 2019-06-18  Source

(Agence Ecofin) - Sur l'ensemble des financements destinés à l'éducation dans le cadre du partenariat Union Européenne-Afrique, le secteur de la formation professionnelle est le plus marginalisé. C'est ce qui ressort du rapport sur les relations Union Européenne-Afrique que vient de publier l'Institut Montaigne, un think tank français qui regroupe des cadres d'entreprises, des hauts-fonctionnaires, des universitaires et des représentants de la société civile.

Ce sont les domaines de la formation technique (agriculture, industrie et services) et de la formation numérique qui sont les plus touchés par le déficit de formation professionnelle. Par ailleurs, le rapport relève qu'en plus du faible financement, cette formation est inadaptée aux besoins des entreprises et des économies du continent, qui devra accueillir 30 millions de jeunes sur son marché du travail chaque année.

L'Institut Montaigne propose aux deux partenaires, de construire des référentiels de compétences communs pour la formation professionnelle, qui répondent aux besoins spécifiques identifiés pour le marché, que ce soit pour le secteur formel ou informel.

Notons qu'en 2017, la Commission Européenne avait accordé une contribution de 287,5 millions d'euros pour la période 2018-2020 dans le secteur de l'Education dont la formation professionnelle est l'un des trois points stratégiques.

Rapport

Vanessa Ngono Atangana

Nous vous recommandons