Lait local

Par , publié le .

Economie

 

Les acteurs de la filière du lait local souffrent des méfaits de la pandémie et de la concurrence occidentale.  Ils se sont, à  cet effet, regroupés dans une coalition de 55 organisations issues de six pays afin d’interpeller les décideurs politiques et les pousser à  agir en urgence, en mobilisant le financement de la Stratégie régionale de l’offensive lait pour la mise en Å“uvre de son premier programme prioritaire d’investissements. Les membres de la campagne »˜’Mon lait est local » ont ainsi marché virtuellement pour demander aux chefs d’Etat de la CEDEAO d’agir lors de leur sommet ordinaire pour sauver la filière »˜’lait local ».

La coalition demande à  l’organisation régionale de mobiliser un financement pour l’offensive lait régional, notamment son Programme prioritaire d’investissements pour la promotion des chaînes de valeur du lait local. »˜’La crise de la Covid-19 a entraîné une paupérisation du secteur agropastoral qui fait vivre 48 millions de personnes en Afrique de l’Ouest. Non seulement, on n’arrive pas à  vendre notre lait comme on veut, mais on a subi d’énormes pertes. Si cette activité est arrêtée, il va de soi qu’il n’y aura plus de nourriture, ni de soins pour notre famille », a déploré Alima Tall, productrice laitière au Burkina Faso.

Les acteurs du secteur comptent ainsi profiter de la rencontre de demain des chefs d’Etat d’Afrique de l’Ouest consacrée, notamment, à  la pandémie de la Covid-19, pour demander la validation de la stratégie régionale et le programme prioritaire d’investissements qui proposent des mesures concrètes pour développer la filière »˜’ lait local ».

 

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut
Suivez en DIRECT/LIVE Les Manifestations Du Lundi 08 Mars 2021Cliquez-ici