Le Norfund et l'institution de financement du développement des Pays-Bas, dans des discussions pour entrer au capital d'Ecobank

Le Norfund et l'institution de financement du développement des Pays-Bas, dans des discussions pour entrer au capital d'Ecobank

Ecodafrik Le 2019-06-18  Source

Le fonds souverain norvégien (Norfund) et l'institution néerlandaise de financement du développement (FMO) sont impliqués dans un accord qui pourrait leur offrir un ticket d'entrée au capital d'Ecobank Transnational Incorporated (ETI), via Arise BV, une entité née de la mise en commun de leurs actifs dans le secteur bancaire africain, en partenariat avec la Rabobank.

Arise BV est entrée dans un accord en vue de l'acquisition des 14,1% que détient la Société Financière Internationale (SFI) dans le capital du groupe bancaire panafricain basé Lomé, via ses deux véhicules d'investissement. Rappelons que la SFI est devenue actionnaire d'ETI, la suite de la conversion en actions d'un prêt convertible qu'elle lui avait octroyé.

«Ecobank et la SFI sont fermement résolues soutenir une croissance économique durable en Afrique en mettant en place des marchés financiers ouverts tous. La SFI espère renforcer son partenariat stratégique avec Ecobank afin d'offrir des services financiers aux populations et aux pays qui en ont le plus besoin», expliquait en 2010 Lars Thunell, l'époque vice-président de l'institution basée Washington.

Beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Le groupe panafricain se maintient sur l'ensemble de ses marchés, mais peine depuis quelque temps créer de la valeur pour ses actionnaires et les récompenser. Depuis 2013 que deux fonds de gestion SFI sont signalés dans le tour de table d'ETI, la valeur de son action sur le Nigerian Stock Exchange affiche une baisse de 11%. Ecobank espère une finalisation de l'opération en cours dans les prochains mois.

Idriss Linge

agenceecofin

Nous vous recommandons