Les Tailleurs Sénégalais Veulent Une Unité De Production Diamniadio

Les Tailleurs Sénégalais Veulent Une Unité De Production Diamniadio

Seneweb Le 2018-05-21  Source

Le mouvement des tailleurs du Sénégal (MTS) sollicitent un site dans la zone industrielle de Diamniadio pour y installer une unité de production a rapporté, dimanche Mbour (ouest), son président, Moussa Mbow.

"Le MTS, soutenu par ses partenaires, envisage de mettre en place une société commune afin de pouvoir bénéficier d'un site au niveau de la zone industrielle de Diamniadio en vue de l'installation d'une unité de production" a dit Moussa Mbow.

Ce sera également l'occasion pour le MTS de bénéficier des opportunités qu'offre la loi sur le développement et les opportunités africaines (AGOA) a-t-il estimé, faisant remarquer que "les tailleurs et autres artisans contribuent considérablement l'absorption du taux de chômage".

Moussa Mbow expliquait ses pairs de Mbour lors d'une réunion d'information et de prise de décision du comité directeur du MTS les "propositions formulées par le Premier ministre pour leur permettre de faire face aux difficultés rencontrées dans leur profession".

"Le Premier ministre nous a, lors de l'audience qu'il nous accordée, proposé une codification sur l'importation des garnitures qui constituent notre principal problème" a indiqué M. Mbow, soulignant que "la rencontre a été faite la suite des nombreuses dénonciations de la situation difficile des couturiers".

Selon le président du mouvement présent dans quarante départements et plusieurs communes, "le chef du gouvernement a promis des financements travers leur ministère de tutelle et la mise en place d'un comité de suivi sur tout ce qui a été proposé pour une meilleure rentabilité des activités des couturiers sénégalais".

"Le comité de suivi va également se pencher sur l'unité de production que des chinois vont installer dans la zone industrielle de Diamniadio. C'est pourquoi nous avons jugé nécessaire de partager les informations avec nos membres" a souligné Moussa Mbow.

Le président du MTS se dit "soulagé" par les propositions du Premier ministre qui a pris en compte, selon lui, "l'essentiel de nos préoccupations surtout par rapport l'importation des garnitures qui, si ça continue, va inéluctablement tuer notre secteur d'activité".

Les couturiers membres du MTS ont pris l'engagement de confectionner, dans leur prochaine unité industrielle, des tenues et autres habits qui seront même exportés surtout dans le cadre de l'AGOA.

"Nous allons également solliciter des financements individuels et collectifs pour la concrétisation de ce projet qui permettra d'employer des milliers et des milliers de personnes et d'exporter beaucoup de produits textiles", a dit M. Mbow.


Auteur: Aps - APS

→ Lire l'article au complet sur Seneweb



Nous vous recommandons