LUTTE CONTRE LA COVID-19 AU SENEGAL : L'Etat chinois et ses entreprises apportent leur soutien

La Chine apporte son soutien au Sénégal, dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. La représentation diplomatique chinoise Dakar a organisé, dans ce sens, ce samedi, une cérémonie de donation des entreprises chinoises établies au Sénégal. Au total, une enveloppe de plus 170 millions de francs CFA a été décaissée, en plus du matériel médical et de protection.

Les citoyens chinois établis au Sénégal veulent rendre la monnaie au Sénégal, qui a apporté son soutien et sa solidarité la Chine, au début de l'apparition du coronavirus. À cet effet, l'ambassade de la Chine Dakar s'est activée, depuis l'apparition de la Covid-19 au Sénégal, collecter des dons matériel et financier auprès des entreprises et ressortissants chinois pour soutenir le peuple sénégalais.

"La Chine et le Sénégal entretiennent d'excellentes relations stratégiques dans beaucoup de domaines. Au début de l'épidémie, la Chine avait bénéficié de soutien et de solidarité de la part du président Macky Sall et du peuple sénégalais. Maintenant que le Sénégal est touché par la pandémie, la Chine partage les soucis et préoccupations du peuple sénégalais. Nous voulons faire de notre mieux, pour apporter notre soutien et contribution au gouvernement sénégalais, pour vaincre la pandémie dans les meilleurs délais'', a déclaré Zhang Xun, l'ambassadeur de la Chine au Sénégal.

Pour appuyer le Sénégal dans la bataille contre la Covid-19, l'Association des entreprises chinoises du Sénégal a décaissé une enveloppe de 57,5 millions de francs CFA et la China Road and Bridge Company (CRBC) 50 millions. Les hommes d'affaires chinois établis sur le boulevard Général De Gaulle l'avenue Petersen ont aussi remis l'ambassadeur un chèque de 23,6 millions de francs CFA pour le compte de l'Etat du Sénégal. Les acheteurs d'arachide chinois ont, quant eux, déboursé une somme de 40 millions de francs CFA. Ce qui fait au total un montant de plus de 170 millions de francs CFA.

À en croire l'ambassadeur, ces soutiens financiers ont été transférés sur le compte de donation désigné par le gouvernement sénégalais.

Kits de test, masques, combinaisons de protection' offerts

Outre l'appui financier, de nombreuses entreprises chinoises ont fait des dons en matériel la partie sénégalaise. Ainsi, Jiangsu Provincial Construction Group compte offrir du matériel d'un coût de 13 millions de francs CFA l'hôpital Mère-Enfant de Diamniado qui a d'ailleurs été construit par la Chine et est actuellement transformé en centre d'isolement pour les patients atteints du coronavirus. Il y a également la fondation de MA Yun (JackMA) et la fondation d'Alibaba qui ont envoyé du matériel médical Dakar.

Ces dons, composés de 20 000 kits de test, 100 000 masques, 1 000 combinaisons de protection et 1 000 masques de protection de visage sont, selon le représentant diplomatique, arrivés l'AIBD ce samedi. Aussi, informe l'ambassadeur, un lot de matériel offert par le gouvernement chinois est arrivé en Ethiopie et sera bientôt expédié au Sénégal. Ce lot est composé de 3 000 combinaisons de protection, 3 000 paires de lunettes, 3 000 masques et 500 thermoflashs.

"L'expérience en Chine a montré que le confinement est pour l'instant la meilleure mesure''

Interpellé sur la responsabilité de la Chine dans la propagation de la pandémie, l'ambassadeur considère que c'est trop tôt de dire qui est responsable de cette pandémie, parce que c'est une question scientifique et ce sont aux experts et médecins de donner les conclusions. Il estime ainsi qu'il est précipité de parler d'une responsabilité chinoise de la pandémie du coronavirus. Quant aux décisions prises par le Sénégal pour freiner la propagation du virus, l'ambassadeur chinois trouve que ce sont, vu l'expérience de la Chine, des mesures efficaces pour freiner la propagation du coronavirus.

"On peut dire que toutes les mesures prises par le gouvernement sénégalais jusqu' maintenant sont efficaces. La propagation de l'épidémie est encore contrôlable et toutes les mesures ont été prises temps. J'espère qu'avec les efforts conjugués des citoyens et du gouvernement, on peut réussir, parce que l'expérience en Chine a montré que le confinement est pour l'instant la meilleure mesure, parce qu'il n'y a pas de vaccin ou de médicament efficaces. C'est la seule solution pour l'instant'', estime-t-il. Il ajoute: "En Chine, nous faisons maintenant face au risque des cas importés qui augmentent chaque jour. La maladie est devenue une pandémie, il faut donc que tous les pays du monde se coordonnent pour la vaincre.''

ABBA BA

Nous vous recommandons