OMVS

Le ministre de l'Eau et de l'Assainissement a été, hier, dans les locaux de l'Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS). C'est pour s'enquérir des projets en cours de l'organisation et, par la même occasion, rencontrer le personnel.

Serigne Mbaye Thiam relève ainsi que l'OMVS est un modèle de gestion partagée des ressources en eau, assurant également la paix et la sécurité entre les pays qui se partagent le bassin du fleuve Sénégal. Selon le ministre, l'accord ayant donné naissance l'OMVS a permis la création de la Société de gestion de l'énergie de Manantali (Sogem) et de réaliser les barrages de Diama (Sénégal) et de Manantali (Mali), permettant de disposer d'une électricité beaucoup moins chère que celle thermique.

Cependant, il a invité l'organisation hâter le pas dans la mise en oeuvre du projet de navigation sur le fleuve Sénégal. "Nous devons tous nous retrousser les manches pour que le troisième volet des orientations de notre organisation, lors de sa création, notamment la navigation, se réalise'', a-t-il déclaré. Dans ce dessein, le ministre socialiste pense que cela devra, d'abord, passer par la réalisation du barrage de Gourbassi, au Mali. Cet ouvrage, selon lui, permettra de sécuriser la navigation et d'assurer, en même temps, la disponibilité de l'eau usage agricole. Prévu sur l'affluent de la Falémé, la frontière sénégalo-malienne, ce barrage va permettre de contrôler les eaux de la Falémé, pour améliorer la navigation et l'irrigation.

...Cette visite du ministre sénégalais de l'Eau et de l'Assainissement a hautement été saluée par le haut-commissaire de l'Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS). Hamed Diane Séméga n'a pas manqué de rassurer Serigne Mbaye Thiam quant leur volonté d'accélérer la mise en oeuvre des programmes de l'organisation, concernant notamment la réalisation du barrage de Gourbassi. La réalisation de ce projet permettra, son avis, de continuer assurer cette fonction vitale de donner de l'eau potable et de l'électricité la population tout en servant la navigation. "Je suis sûr qu'avec vous, des avancées significatives seront enregistrées.

Nous construisons un partenariat dynamique'', a-t-il déclaré, s'adressant au ministre de l'Eau et de l'Assainissement. Tout en rappelant que l'OMVS va fêter, le 11 mars prochain, son 48e anniversaire Nouakchott, Hamed Diane Séméga a magnifié la solidarité qui a toujours régné au sein de l'organisation. Cette solidarité, note-t-il, est le seul levier permettant aux Etats membres de se développer.

Nous vous recommandons

Economie

Covid-19 : Plus d'1 milliard collecté

Setal

Economie

ANNULATION DETTE AFRICAINE : Une quête perpétuelle

Enqueteplus