SECTEUR TOURISME ET TRANSPORTS AERIENS : Un comité technique mixte installé pour une stabilité sociale

Par , publié le .

Economie

 

Un Comité technique tripartite, regroupant l’Etat, le patronat et les travailleurs du secteur du tourisme et des transports aériens, a été mis en place. L’objectif est, selon un communiqué de la tutelle transmis hier à  »˜’EnQuête », est d’élaborer, aux termes de ses travaux, un pacte de stabilité sociale.

 

Pour instaurer une stabilité sociale dans le secteur du tourisme et des transports aériens, un Comité technique tripartite, regroupant l’Etat, le patronat et les travailleurs, a été mis en place. »˜’La mission qui lui a été assignée est d’élaborer, aux termes de ses travaux qui seront facilités par le directeur général du Travail et de la Sécurité sociale Karim Cissé, un pacte de stabilité sociale dans les secteurs du tourisme et des transports aériens. Ce comité de 15 membres dont 4 représentants des travailleurs, 4 membres du patronat, 2 membres du Haut conseil du dialogue social, 3 du ministère du Tourisme et des Transports aériens, 2 du ministère des Finances et du Budget, tiendra sa première réunion le mercredi 13 janvier 2021 », renseigne un communiqué du ministère du Tourisme et des Transports aériens transmis, hier, à  »˜’EnQuête ».

Le document informe que le ministre de tutelle, Alioune Sarr, a présidé, hier, cette rencontre entre les acteurs. Une réunion qui s’est tenue en présence de la présidente du Haut conseil pour le dialogue social, Innocence Ntap Ndiaye, du directeur général du Budget Moustapha Ba, représentant le ministre des Finances et du Budget, du représentant le ministre du Travail Abdoulaye Guèye ainsi que des responsables du patronat et des organisations de travailleurs.

»˜’Le prétexte de cette rencontre est l’instruction donnée par le président de la République Macky Sall, lors de la session du Conseil des ministres du 30 décembre 2020, pour engager le processus devant aboutir à  la signature d’un pacte de stabilité sociale sans lequel les immenses efforts déjà  entrepris risquent de ne pas produire les résultats attendus.

»˜’En effet, la Covid-19 a durement impacté les secteurs du tourisme et des transports aériens, et a sérieusement menacé les emplois dans les deux secteurs », rapporte le communiqué.

D’après la même source, l’objectif de cette rencontre est de travailler à  b'tir un cadre qui puisse permettre la relance de l’économique dans les secteurs du tourisme et des transports aériens, qui constituent des moteurs essentiels pour notre économie.

»˜’Ainsi, le pacte de stabilité sociale souhaité entre partenaires devrait aboutir principalement à  consolider le dialogue permanent avec les parties prenantes, afin de protéger les droits des travailleurs des secteurs du tourisme et des transports aériens durant cette période de Covid-19 d’une part, et, d’autre part, préserver les entreprises touristiques et  sauvegarder les emplois ou limiter au mieux les conséquences négatives de la crise de  la Covid-19 sur les entreprises et l’emploi dans les secteurs du tourisme et des  transports aériens », poursuit la note.

Enfin, les acteurs veulent, à  travers ce pacte, établir un »˜’climat social apaisé », gr'ce à  un dialogue de gestion »˜’efficace et sincère » apte à  renforcer la confiance mutuelle entre les différentes parties prenantes, sans lequel toute politique de relance économique serait compromise.

»˜’Il s’agira, en outre, par ce biais, mettre en Å“uvre une politique nationale et innovante de relance des activités de ces deux secteurs, en vue d’assurer les conditions d’une reprise économique rapide, propice à  la création d’entreprises, d’emplois et de richesses, en particulier pour les jeunes et les femmes », conclut la tutelle.  

MARIAMA DIEME

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut