SIA: Abdou Karim Sall sensibilise sur l'interdiction des sachets plastiques
++++De l'envoyé spécial de l'APS: Mohamed Tidiane Ndiaye++++

Paris, 23 fév (APS) ? Le ministre de l'Environnement et du Développement durable Abdou Karim Sall a profité de sa visite, samedi, au Salon international de l'agriculture (SIA) pour sensibiliser les exposants sénégalais sur la mesure d'interdiction des sachets plastiques qui, selon lui, aura ''une plus-value sur l'emballage des produits Made in Sénégal''.
Arrivé la mi-journée au Parc des expositions la Porte de Versailles où se tient le SIA, Abdou Karim Sall a fait le tour du stand sénégalais. Le sujet de l'emballage des produits ''Made in Sénégal'' était au coeur de ses échanges avec les exposants.
''J'ai notamment échangé avec les femmes qui évoluent dans le domaine du secteur de la transformation. Nous avons beaucoup parlé de l'emballage qui est un sujet d'actualité parce que nous sommes dans un contexte d'interdiction des sachets plastiques'', a déclaré M.Sall.
''Avec la loi 2020/04, nous allons vers l'interdiction de l'utilisation des sachets plastiques jetables, des sachets plastiques usage unique et des sachets plastiques sortie de caisse qui ont un impact sur l'agriculture, l'elevage et l'environnement'', a poursuivi le ministre de l'Environnement.
Il a insisté sur la pertinence de ''sensibiliser'' et d'''encourager'' les industriels sénégalais, les commerçants et les femmes transformatrices sur ''les enjeux'' de la mesure d'interdiction des sachets polluants pour ''une meilleure valorisation'' des produits sénégalais.
''Nous avons pris toutes les mesures d'accompagnement. La loi a été votée en 2015, mais elle n'était pas appliquée. Les industriels avaient demandé un moratoire de six mois, mais cela n'avait toujours pas d'incidences positives (?) mais aujourd'hui tout le monde est prêt pour l'utilisation des emballages en papier kraft moins polluant par rapport au plastique'', a souligné M.Sall.
''Mais avec la nouvelle loi votée en décembre 2019 et promulguée en janvier 2020 par le chef de l'Etat, nous allons nous débarrasser de manière irréversible de ces polluants, ces plastiques qui s'éparpillent la sortie et l'entrée de toutes les villes sénégalaises'', a-t-il soutenu.
''Nous avons discuté avec les industriels disposés s'approprier cette loi et être conformes aux nouvelles dispositions. Toute la politique de sensibilisation est déj menée'', a assuré Abdou Karim Sall.
Dans la délégation sénégalaise au SIA de Paris, conduite par le ministre de l'Agriculture et de l'Equipement rural Pr Moussa Baldé, figurent le ministre de l'Environnement Abdou Karim Sall, des députés, des hauts conseillers, le président de l'Union nationale des chambres de commerce, d'industrie et d'agriculture Serigne Mboup, des directeurs généraux, des chefs de projets, ainsi que des opérateurs économiques et actrices de développement la base.
Ouvert du 22 février au 1er mars 2020, le SIA présenté comme ''la plus grande ferme de France'' est axé sur quatre thèmes majeurs que sont l'Elevage et ses Filières, les Produits des Régions de France, d'Outre-Mer et du Monde, les Cultures et Filières végétales, Jardin et Potager, les Services et Métiers de l'agriculture.
Le thème général du SIA est ''L'Agriculture vous tend les bras''.
Le salon réunit des éleveurs, producteurs, représentants d'organisations et syndicats professionnels, de ministères et organismes publics ou encore d'instituts de recherche.
Toutes ces composantes viennent présenter les différentes facettes du secteur agricole et agroalimentaire, ses évolutions et ses perspectives.
Le Sénégal a axé sa participation sur le thème: ''Au Sénégal l'Agriculture cultive l'émergence''. Un partenariat jugé ''dynamique'' entre l'UNCCIAS et le ministère de l'Agriculture a permis de booster la participation sénégalaise qui s'agrandit année après année.

Nous vous recommandons