VACCINS COVID-19 EXPEDIES AU GHANA ET EN INDE : Début de la plus grande campagne de vaccination de l’histoire

Par , publié le .

Economie

 

Les doses de vaccin contre la Covid-19 expédiées par le »ŽMécanisme Covax sont arrivées au Ghana. L’annonce a été faite hier par l’Alliance des vaccins, au cours d’une conférence virtuelle organisée par l’Organisation mondiale de la santé. Elle annonce le début de la plus grande campagne de vaccination de l’histoire.

 

Le Ghana est devenu le premier pays, en dehors de l’Inde, à  recevoir des doses du vaccin contre la Covid-19.  Elles ont été expédiées par le Mécanisme Covax. Cette livraison est la première d’une vague d’expéditions qui se poursuivront, dans les prochains jours et les prochaines semaines.

En effet, le Mécanisme Covax a expédié 600 000 doses du vaccin AstraZeneca/Oxford, fabriqué par le Serum Institute of India (SII), à  Pune, en Inde et vers Accra, au Ghana, o๠elles sont arrivées dans la matinée du 24 février. Il s’agit, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui a tenu, hier, une conférence de presse, du premier lot expédié et livré en Afrique par ledit mécanisme, dans le cadre d’un effort sans précédent. Celui-ci vise à  fournir au moins 2 milliards de doses de vaccins contre la Covid-19, d’ici la fin de 2021.

Selon le directeur exécutif de Gavi, Docteur Seth Berkley, la mission du Covax est d’aider à  mettre fin à  la phase aiguà« de la pandémie le plus rapidement possible. Cela, en permettant un accès équitable aux vaccins contre la Covid-19 à  l’échelle mondiale. »˜’La livraison d’aujourd’hui nous rapproche un peu plus de cet objectif et c’est une étape dont le monde entier peut être fier. Au cours des prochaines semaines, le mécanisme doit fournir des vaccins à  tous les pays et territoires participants, pour garantir que les personnes les plus à  risque sont protégées, o๠qu’elles vivent. Il faut que les gouvernements et les entreprises réaffirment, dès maintenant, leur soutien au mécanisme et nous aident à  vaincre ce virus le plus rapidement possible », déclare le Dr Seth.

 Dans la même veine, le directeur général de l’OMS a précisé que nous ne mettrons fin à  la pandémie nulle part, si nous n’y mettons pas fin partout. »˜’Aujourd’hui marque un premier pas important vers la réalisation de notre vision commune de l’équité vaccinale. Mais ce n’est qu’un début. Nous devons encore beaucoup travailler avec les gouvernements et les fabricants pour que, dans les 100 premiers jours de l’année, la vaccination des personnels de santé et des personnes âgées ait débuté dans tous les pays du monde », souligne, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Le docteur Richard Hatchett, Directeur général de la Cepi, soutient que c’est un moment marquant des efforts pour mettre un vaccin vital à  la disposition du monde entier. A son avis, le fait d’avoir maintenant plusieurs vaccins sà»rs et efficaces contre la Covid-19, mis au point en un temps record, démontre que la communauté scientifique et l’industrie sont à  la hauteur du défi que représente cette pandémie. Avec cette expédition, dit-il, la communauté mondiale, par l’intermédiaire du mécanisme, va relever le défi de la livraison des vaccins à  ceux qui en ont le plus besoin.

 »˜’C’est un moment de solidarité mondiale dans la lutte contre la pandémie. Il reste toutefois encore beaucoup à  faire. Avec l’augmentation de la propagation des variants du virus, nous sommes entrés dans une phase nouvelle et moins prévisible de la pandémie. Il est crucial que les vaccins que nous avons mis au point soient partagés à  l’échelle mondiale, de toute urgence, afin de réduire la prévalence de la maladie, de ralentir la mutation du virus et de mettre fin à  la pandémie », conseille-t-il.

 Pour la directrice générale de l’Unicef, avec la première livraison de doses, ils pourront tenir la promesse du Mécanisme Covax de veiller à  ce que les populations des pays moins riches ne soient pas laissées pour compte dans la course aux vaccins vitaux. »˜’Dans les jours à  venir, les agents de santé de première ligne commenceront à  recevoir des vaccins. La prochaine phase de la lutte contre cette maladie pourra commencer par la montée en puissance de la plus grande campagne de vaccination de l’histoire. Chaque étape de ce voyage nous rapproche un peu plus du relèvement pour les milliards d’enfants et de familles touchés à  travers le monde », précise Henrietta Fore.

Le Mécanisme Covax est codirigé par Gavi (l’Alliance du vaccin), l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (Cepi). Ils travaillent en partenariat avec l’Unicef ainsi qu’avec la Banque mondiale, les organisations de la société civile et les fabricants, entre autres.

VIVIANE DIATTA

 

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut